Actualités

En avant vers le 20 octobre avec les communistes de Saint-Pierre !

Meeting préparatoire au grand rassemblement du PCR

Témoignages.re / 30 septembre 2013

Pour le PCR, il n’y pas de vacances en juillet-août. Car les pauvres et les plus démunis n’ont pas de vacances, tous les jours ils doivent batailler pour survivre. Après le succès de son 8e Congrès, le Parti a maintenu la mobilisation. Il a organisé trois meetings au Port, à Saint-André et à Saint-Pierre. Le 22 août, c’est donc notre section qui a eu la responsabilité de clôturer cette série d’importants rendez-vous, défi relevé avec succès. Voici quelques extraits du compte-rendu paru dans le “Témoignages” du lendemain.



JPEG
Sylvie Mouniata a présidé cette réunion, évoquant un contexte économique et social « qui s’aggrave » . Elle a expliqué que « le PCR a toujours tiré la sonnette d’alarme » sur les difficultés rencontrées par les Réunionnais. Elle a précisé que les réformes engagées par le gouvernement « provoquent des conséquences sur la population, mais surtout sur les plus vulnérables d’entre nous » allant jusqu’à « menacer les acquis obtenus par la lutte » . Évoquant l’augmentation du nombre de travailleurs pauvres, des personnes vivant sous le seuil de pauvreté, de personnes sans emploi et de personnes âgées vivant avec le minimum vieillesse, Sylvie Mouniata a affirmé que « la politique actuelle a des conséquences dramatiques sur la population » .

Une situation évoquée par Fabrice Hoarau, secrétaire général du PCR, qui a indiqué que « le PCR est dans l’action, dans la préparation de l’avenir, c’est pour cela que nous sommes présents ce soir » . Ce dernier a indiqué que le 8ème Congrès du PCR a été l’occasion de « réaffirmer l’engagement de travailler ensemble pour le développement durable de La Réunion » .

« Nous demandons au gouvernement de lancer une étude pour la création de deux grands services d’intérêts publics » dans l’aide à la personne et la protection de l’environnement. « Nous demandons au gouvernement de créer 5.000 emplois d’avenir pour ces deux grands services » , afin de « sortir du dispositif des contrats aidés qui entretiennent la précarité » , a précisé Fabrice Hoarau. Il a affirmé que « les Réunionnais doivent vivre dans la dignité avec un travail durable » . Il a également demandé l’aide et l’accompagnement de l’État envers les collectivités territoriales, pour « titulariser l’ensemble des employés territoriaux, avant les élections présidentielles » .

Pour Yvan Dejean, le PCR « doit poursuivre son rôle historique qui est d’aider et d’accompagner les victimes humiliées et qui voit l’avenir sombre » , a précisé Yvan Dejean. Pour qui, le parti doit « apporter sa contribution aux autres peuples qui se battent contre le système » . Évoquant Bradley Manning, condamné à 35 ans de prison pour avoir donné des informations à Julian Assange, fondateur de Wikileaks, le secrétaire général du PCR a évoqué la « crise de démocratie » qui conduit au désintéressement de la politique par la population, à un taux d’absentéisme croissant et à l’émergence des partis extrémistes. « C’est ce modèle qui a créé un certain type de civilisation que le PCR dénonce » , a-t-il exposé.

Jean-Bernard Maratcha : soutien du PCR aux agriculteurs

Jean Bernard Maratcha a évoqué la situation des agriculteurs à La Réunion dont la grande majorité n’a pas reçu l’aide gouvernementale suite aux sécheresses de 2010. Il a accompagné une délégation de la CGPER qui s’est rendue à la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de La Réunion) afin de connaître l’évolution du dossier d’indemnisation, mais « ils ne savent pas, si les aides vont être versées, car l’État n’a plus d’argent » . « Quand les planteurs ont des problèmes en France, les ministres vont sur place, on les aide » , mais à La Réunion, ces derniers attendent toujours l’aide gouvernementale après les catastrophes naturelles de 2010.

« Heureusement qu’on a un parlementaire européen qui défend le POSEI, Younous Omarjee, parce que les parlementaires socialistes ne font rien » , a alerté Jean-Bernard Maratcha. « Un pays sans terre, c’est un pays mort, quand on dépendra des autres ce sera pire, car l’agriculture fait vivre près de 20.000 familles » à La Réunion. Ce dernier a proposé « de densifier les habitations pour garder des terres agricoles, pour pouvoir nourrir la population » et a dit qu’il était possible de tirer plusieurs produits de la canne à sucre.

Face aux critiques contre les planteurs, Jean Bernard Maratcha a indiqué qu’une fois que « tout est payé, il nous reste moins que le RSA ». Ce dernier a souhaité le soutien de l’ensemble du parti envers les agricultures qui font face à « de graves difficultés ». 
Prochains rendez-vous de la Section

Logo PCR sur 2 cols

- 12 octobre : Assemblée extraordinaire de la section

Le but de cette réunion, c’est de faire un bilan après le congrès, d’exposer les activités de la section, les perspectives....

- 20 octobre : Grand rassemblement du PCR

Les sections du PCR se réuniront le 20 octobre au Port. Pour ce grand rendez-vous, la section de Saint-Pierre est pleinement mobilisée.

- Tous les mardis : la préparation du 20 octobre, le grand rassemblement du Parti au Port

- 30 octobre rencontre des jeunes de Saint-Pierre avec l’AJFER
Pour nous contacter

La Section PCR de Saint-Pierre est à vos côtés. Si vous voulez nous rencontrer ou nous contacter, voici nos coordonnées

Permanence : 109, rue du Four à Chaux

Téléphone : 0262 02 18 25 ou 0692 28 98 50

E-mail : saintpierre2014@gmail.com

À bientôt !


Kanalreunion.com