Actualités

Éric Fruteau et Michèle Caniguy : « voter pour une société plus juste et solidaire »

Élections cantonales à Saint-André

Témoignages.re / 25 mars 2011

Michèle Caniguy et Éric Fruteau ont tenu une conférence de presse hier pour rappeler les enjeux de ce second tour des élections cantonales à Saint-André. Ils étaient accompagnés de Pascal Maillot, candidat PS dans le canton 2 (centre-ville) et Jean-Yves Canagassabe, candidat sans étiquette dans le canton 2, ainsi que des élus de la majorité municipale, des militants de l’Alliance, du PCR, du PS.

Michèle Caniguy, candidate dans le canton de Cambuston et Champ-Borne, a remercié les électeurs qui lui ont fait confiance dès le premier tour et a rappelé ses engagements pour le second tour. « Ce qui fait ma force, c’est mon honnêteté, mon dynamisme, mes convictions, ma qualité de battante et mon équipe », a-t-elle déclaré. Elle estime avoir prouvé à la population sa capacité à mener les projets à terme au sein de la majorité municipale et en tant que seconde adjointe déléguée à la Culture. Celle qui est en passe d’être élue première conseillère générale à Saint-André plaide pour « une vision partagée homme-femme afin de faire avancer les projets ». « Je serai le 3ème pilier de la maison saint-andréenne. Nous ne serons pas de trop pour rattraper le retard, avec Éric Fruteau et Robert Nativel. Nos projets vont au-delà des querelles d’un parti. Nous devons nous rassembler pour que Saint-André gagne », a-t-elle conclu. Michèle Caniguy affirme recevoir le soutien de nombreux militants, notamment du PS, dans son canton et des militants d’Henri Calicharane, qui n’a pas donné de consignes de vote.

Une dynamique de victoire

Éric Fruteau, conseiller général sortant et candidat dans le canton du centre-ville, veut concrétiser la « dynamique de victoire » du premier tour. Il ne lui manquait que 254 voix, avec plus de 20 points sur son opposant Roland Désiré. Il a continué le travail d’explication des compétences du Conseil général et des enjeux sur le terrain cette semaine. « Il s’agit pour nous d’accompagner les Saint-Andréens dans leurs projets de vie et développer durablement nos cantons », indique-t-il. Il appelle au rassemblement pour ce second tour : les citoyens qui n’ont pas fait leur choix au premier tour, les forces de progrès. Monique Orphé, Nassimah Dindar, Daniel Allamélou, Gérald Maillot participent aux meetings à Saint-André.
Pour Éric Fruteau, il s’agit aussi de défendre une orientation politique. « Aujourd’hui, nous devons corriger les erreurs, rattraper le retard et préparer l’avenir », affirme-t-il. Les candidats de la droite sont responsables, selon lui, de la situation de Saint-André parce qu’ils ont été au pouvoir et qu’ils continuent à soutenir le gouvernement. « Les familles sont victimes de la politique de casse sociale soutenue par le sénateur UMP », souligne-t-il. L’occasion est donnée de refuser cette politique et de rétablir une certaine morale en politique, affirme Éric Fruteau. Les enjeux sont la construction de « solutions réunionnaises » face à la crise et aux changements que l’île doit se préparer à vivre : le vieillissement de sa population, les défis énergétiques, climatiques, alimentaires, le développement durable. Bref, voter, c’est aussi faire un choix de société.

EP


Le soutien de Pascal Maillot et Jean-Yves Canagassabe

Pascal Maillot, candidat PS du canton 2, appelle à voter en force pour Éric Fruteau et Michèle Caniguy. « Le PS n’est pas méprisé à Saint-André, insiste-t-il. L’ensemble des socialistes, nous allons voter en masse sur les deux cantons ». Pascal Maillot confirme que le protocole d’accord PS-PCR sera respecté. « Nous sommes des alliés naturels et on ne peut pas y déroger », affirme Pascal Maillot. Pour lui, l’UMP continue la casse sociale et est rejointe par l’extrême droite. « On annonce de nouvelles hausses sur l’alimentation, les énergies, les salaires stagnent, souligne-t-il. Les lois sont votées par les complices locaux que sont Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé ».
Jean-Yves Canagassabe, candidat sans étiquette dans le canton 2, a constaté au premier tour que « la population ne veut plus de Virapoullé ». Pour lui, Éric Fruteau est le seul candidat apte à répondre aux besoins de la population. « Éric est un militant actif, il connaît la population, les jeunes, les gramounes, les chômeurs. C’est un homme qui veut redynamiser les quartiers ».


Les adhérents et militants socialistes avec Éric Fruteau et Michèle Caniguy

« Nous, adhérents et militants socialistes, électeurs des cantons Saint-André 1 et Saint-André 2, appelons à voter pour les candidats de gauche arrivés en tête au premier tour, comme l’a demandé Martine Aubry au niveau national et conformément à l’engagement que notre parti a pris dans le cadre de l’accord avec le PCR ici à La Réunion.
Pour respecter le principe de désistement républicain, nous appelons les électeurs socialistes ainsi que l’ensemble des électeurs de gauche et de la majorité de progrès constituée au Conseil général à voter en masse pour :

Michèle Caniguy dans le canton Saint-André 1

Éric Fruteau dans le canton Saint-André 2
Nous, en responsabilité, voterons pour ces candidats dimanche 27 mars !
Pascal Maillot
Jean-René Lao-Yp-Sein
Murielle Mateya
Didier Damour
André Poulaye-Lila
Corine Esparon
Benjamin Fari
Sourésh Assaby »


Soutien de la Fédération PS

« Comme les dirigeants du PS, Martine Aubry, d’Europe Écologie-Les Verts, Cécile Duflot, et du PCF, Pierre Laurent, qui ont appelé, dès dimanche soir, au rassemblement le plus large possible de la gauche pour le second tour des élections cantonales afin d’amplifier la victoire, rassemblons-nous à La Réunion pour infliger une défaite retentissante aux candidats UMP.
A La Réunion plus qu’ailleurs, nous avons besoin d’un Conseil général qui joue le rôle de bouclier social face à la politique de casse sociale du gouvernement UMP de Nicolas Sarkozy.
Pour respecter le principe de désistement républicain inscrit dans l’accord que nous avons signé avec le PCR, la fédération du Parti socialiste appelle l’ensemble des électeurs socialistes à reporter leurs voix sur les candidats suivants :

- Michèle Caniguy dans le canton Saint-André 1

- Éric Fruteau dans le canton Saint-André 2
Aucune voix du camp progressiste ne doit leur manquer ! »

Gilbert Annette, Premier secrétaire fédéral du Parti socialiste


Kanalreunion.com