Actualités

« Et si l’Outre-mer faisait gagner François Hollande ? »

Éric Fruteau appelle à accentuer la mobilisation

Témoignages.re / 3 mai 2012

Lors d’une conférence de presse hier, le candidat du PCR aux législatives dans la 5ème circonscription a insisté sur le rôle décisif des Outre-mer dans cette élection. « C’est véritablement l’ère de la responsabilité qui s’ouvre à nous », indique-t-il.

A la lumière des résultats du 1er tour, nous constatons 1,5 point d’écart entre les 2 candidats à l’élection présidentielle (10,2 millions contre 9,7). En raison de ce faible écart, chaque voix va compter et en particulier celle de l’Outre-mer et de La Réunion.
« On peut souligner que les électeurs réunionnais ont apporté au candidat socialiste près de 200.000 voix, soit 44% de ses voix en Outre-mer », indique le candidat du PCR. « Or, la différence entre François Hollande et Nicolas Sarkozy n’est globalement que de 519.076 voix, et en Outre-mer de 183.075, soit plus d’un tiers de l’écart global entre les deux candidats. Par conséquent, les votes de l’Outre-mer en général et de La Réunion en particulier ont donc permis à François Hollande d’être en tête et peuvent fortement peser pour la victoire ».

Un cri d’alarme au premier tour

« Le 22 avril, un cri d’alarme a été lancé par les Réunionnais. Le pouvoir parisien devra tenir compte de ce message émanant du peuple, ajoute Éric Fruteau, une majorité relative a été donnée au candidat du changement ». « Rien ne pourra plus être comme avant, puisqu’avec cet avertissement sans appel, Paris sait désormais que la volonté de la population est de construire un projet réunionnais de développement basé sur un socle social et avec un ciment de la solidarité ».
Désormais, le défi que nous aurons à relever dimanche prochain, c’est de pousser plus le plus loin possible l’élan du premier tour. L’Outre-mer a un grand rôle à jouer au vu des résultats.
« Le défi lancé par La Réunion à Paris est celui de construire pour les prochaines années le développement de notre île, avec comme perspective l’égalité collective et l’égalité économique, souligne le candidat du PCR, c’est véritablement l’ère de la responsabilité qui s’ouvre à nous. Et il y a une nouvelle génération responsable capable d’assumer. Entendez donc ce message ! A situation exceptionnelle solutions exceptionnelles ! ».

L’appel du second tour

« Attention, rien n’est joué. L’Outre-mer et La Réunion peuvent faire la différence et doivent saisir cette opportunité.
Je lance donc un appel pour le changement de cap, pour la mobilisation finale et une large victoire le 6 mai. La victoire de la solidarité sur les inégalités, la victoire du rassemblement et de l’unité sur la division et la haine, la victoire de la justice sur le mépris.
Je lance un appel pour que l’Outre-mer et La Réunion soient exemplaires dans la victoire de François Hollande ».


Kanalreunion.com