Actualités

Européennes : le député sortant Younous Omarjee réélu

Une grande victoire qui ouvre la perspective du rassemblement

Témoignages.re / 26 mai 2014

Dans la circonscription des Outremer, les résultats n’étaient pas les mêmes qu’en France. Younous Omarjee, le député sortant, conduisait la liste de l’Union pour les Outremer. Il a été brillamment réélu dans sa section Océan Indien. A La Réunion, c’est une grande victoire qui montre que le rassemblement est possible et qu’il ouvre des perspectives.

JPEG - 24.6 ko
La réelection de Younous Omarjee montre que quand un député fait bien son travail et qu’il informe la population, alors la population en tient compte.

En France, le résultat des élections européennes a été perçu comme un séisme de grande ampleur. Le Front national, un parti d’extrême droite, est arrivé en tête avec plus de 25% des suffrages, loin devant l’UMP avec 21% et le PS, parti à la tête du gouvernement, avec 15%.

En moins de deux mois, c’est la deuxième fois que le gouvernement est sanctionné. Le changement d’équipe après la défaite des municipales n’a pas donné le résultat escompté. Le peuple n’a pas perçu de changement de politique.

Ce qui est inquiétant pour l’avenir, c’est qu’un parti d’extrême droite se retrouve premier parti de France.

Extrême droite loin devant en France

Aux municipales de mars dernier en France, c’était un premier bouleversement. Une abstention très importante et l’échec du PS n’ont pas profité aux autres partis de gauche. C’était au contraire la poussée vers le Front national et la droite. Cette dernière a conquis un certain nombre de communes.

Deux mois après, c’est la même abstention massive. Elle traduit un refus de participer au jeu politique et une protestation contre orientation générale. Ce résultat ébranle encore plus que ceux d’il y a deux mois.

C’est l’amplification des tendances. C’est la première fois qu’un parti extrême droite fait 25% à une élection générale en France. C’est aussi une défaite pour l’UMP qui est à 4 points derrière alors qu’il est au Parlement la principale force d’opposition. Quant au PS, le parti dirigeant, il s’écroule bien en deçà des prévisions des sondages, avec 14%. Il est à noter que cette faillite du PS ne fait pas progresser les Verts qui reculent, alors que le Front de gauche stagne à 6,5%.

Tout en condamnant la politique du gouvernement, le résultat n’est pas non plus une approbation de l’opposition qui perd aussi du terrain.

La stratégie du PS pour ces élections était d’européaniser le scrutin. Il affirmait qu’en plaçant un social démocrate allemand à la tête de la Commission, la politique européenne allait changer. Or le rapport de forces au Parlement européen est marqué par la montée des populistes tandis que le PS a échoué à ravir au PPE la place de groupe le plus important. Cette configuration nouvelle peut faire pencher la direction du Parlement européen encore plus à droite, vers encore plus d’austérité. L’avenir assombri par ce scrutin, l’extrême droite rêve des prochaines consultations électorales : régionales et présidentielle.

Pour tous les démocrates, c’est un sujet d’inquiétude et de réflexion sur les mesures pour faire face.

80% d’abstention à La Réunion

À La Réunion, l’abstention est beaucoup plus grande qu’en France, avec près de 80%. C’est la rupture avec une tradition électoraliste, une défaite pour les partis politiques et leur communication.

Quand 80% des électeurs ne vont pas voter, ils donnent un message très clair. Ils ne croient plus la classe politique. Quant à ceux qui ont participé au scrutin, force est de constater une fluidité de l’électorat.

Lors des dernières municipales, plusieurs partis s’étaient placés dans la perspective des régionales. Le PS avait élaboré une stratégie, tout comme l’UMP ou les centristes. Tous soutenaient des listes de partis nationaux. Mais au final, c’est le député sortant qui est réélu bien qu’il ne fasse pas partie de ces formations nationales. Malgré tous les efforts de propagande des concurrents, il est resté dans l’opinion que ce député a fait son travail et a informé les électeurs. C’était la stratégie payante.

Qu’est devenu le plébiscite pour les 7 députés ?

Quel contraste avec la précédente consultation nationale à La Réunion. En 2012 aux législatives, les 7 députés étaient tous de la majorité présidentielle. Aujourd’hui, ce plébiscite est bien loin, lorsque l’on voit les scores du parti du gouvernement. L’UMP recule également à La Réunion.

Le parti d’extrême droite fait une apparition avec un score qu’il n’avait encore jamais réalisé dans notre île. Dans beaucoup de communes, il est devant le PS, et dans quelques autres il est devant l’UMP. Que cela va-t-il réserver pour l’avenir compte-tenu des déclarations de la présidente du Front national : son parti est le premier de France, il prépare les régionales, présidentielle et législatives. Les résultats de l’extrême droite à La Réunion et en France et ces déclarations peuvent agir comme un levier chez ceux qui n’osaient pas voter FN.

Le moment du rassemblement

Compte-tenu de ces résultats, de la politique en France et en Europe, et des rendez-vous (octroi de mer, fonds structurels, signature des APE), se pose la question de la manière dont La Réunion sera traitée par l’Europe et le gouvernement français.

Que deviendra la filière canne-sucre de La Réunion dans 3 ans ?

C’est tout cette avenir qui se joue alors que l’Europe et en particulier la France viennent de connaître une inquiétante poussée de l’extrême droite, ce qui amènera des politiques marquées encore davantage par l’austérité.

C’est bien le moment d’une prise de conscience décisive. Le rassemblement c’est maintenant, et il peut donner des perspectives comme le montre le résultat de ces élections européennes à La Réunion.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Effectivement on aura rarement vu un député intervenir pour les départements d’outre-mer et reconnu par ses pairs même d’autres parti pour être des groupes des commissions . Et malgré la désorganisation actuelle du PCR et la faible mobilisation générale , ce député se retrouve un mandat pour siéger . Même si l’impact est minime ajoutons à cela l’appel de Bello qui disons le comme il le faut soit de voter contre le candidat soutenu par le PCR . Les anciens qui ont de la mémoire ces milliers des personnes sur la pelouse du stade Lambrakis pour la réunion avec Georges Marchais ...

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • C’est avec joie que les Amis 2 ATF( Association des Amis de Témoignage en France) adressent à Younous nos plus chaudes félicitations.Cette victoire vient récompenser vos mérites et tout le travail de votre précédente mandature.Pour nous ,ici dans l’hexagone ,nous savourons cette grande victoire, car les résultats sont catastrophiques pour la démocratie,pour la France.
    D’autant plus ,le score FN est inquiétante pour tout le monde,y compris les originaires D’Outre-Mer pour trouver un emploi,un logement.Chaque jour les compatriotes nous interpellent sur les discriminations,je crains que la situation va s’empirer.Elle va s’empirer également pour tout les Domiens,il n’est pas marqué sur notre front Français d’Outre-Mer.Ceux qui ont appelé à voter FN à la Réunion,ignorent le vécu quotidien ,on est dans le même bateau des immigrés.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bravo à Younous. Le candidat réunionnais, non parachuté par Paris, sort triomphant de cette difficile élection.
    De plus, il tient un discours encourageant pour l’avenir, de mobiliser une majorité et lutter contre les monopoles.
    Devant une abstention massive, la montée du FN, il est temps de fédérer les forces vives, notre jeunesse, et de se débarrasser des éléments colonialistes.
    De se débarrasser de ceux, qui à la Région proposent l’exil de nos jeunes et font venir en masse des individus s’accaparer des postes.
    Il est temps de prendre des mesures pour se protéger de la finance planétaire et des monopoles.
    L’octroi de mer et les monopoles sont de plus en plus présents dans la réflexion politique de notre population.
    Ce sont la des sujets à débattre et à traiter en urgence, sinon, la perte d’espoir conduira inexorablement à une révolte.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Effectivement, tous les bords politiques reconnaissent que Younous OMARJEE a été un défenseur actif et efficace des intérêts de l’Outre Mer et de La Réunion.
    Enfin, un parlementaire qui n’a pas été un courtisan du pouvoir en place !!!
    Enfin, un parlementaire dont l’action s’est fondée sur le travail, l’expertise et la compétence !!!
    Et cela, fort heureusement, car les élus du PS à l’Assemblée nationale brillent surtout par leur silence, leur absentéisme et leurs compromissions avec un gouvernement désormais déconsidéré.
    OMARJEE ne doit son succès qu’à lui-même et à son dévouement au bien commun.
    Sa réélection, dans un contexte particulièrement difficile, est une chance pour La Réunion qui conservera ainsi une voix représentative et crédible.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com