Actualités

Fabrice Hoarau condamne l’irresponsabilité de cette démarche

Évènements déclenchés par Thierry Robert à Saint-Louis

Témoignages.re / 24 mai 2012

Dans un communiqué, Fabrice Hoarau, candidat du PCR dans la 7e circonscription, condamne la provocation à laquelle s’est livré hier Thierry Robert, candidat du Modem, dans la commune de Saint-Louis.

« Fabrice Hoarau rappelle qu’en faisant bruyamment sillonner les communes de l’Etang-Salé et de Saint-Louis par des voitures sono, M. Robert a fait le choix délibéré de contrevenir aux arrêtés municipaux en vigueur sur ces territoires, eux-mêmes pris sur le fondement d’un arrêté préfectoral.
À cette transgression voulue de la règle, s’ajoute une volonté délibérée de provoquer des troubles au sein de la population Saint-Louisienne. En effet, sans aucune information préalable, sans respecter aucun des codes de courtoisie et les usages « normaux » des campagnes électorales, M. Thierry Robert s’est délibérément rendu au Pôle emploi du centre ville, accompagné de 60 personnes extérieures à la commune.

Troubler l’ordre public pour se faire voir

Après avoir déroulé une tenture à son effigie et installé un bus orange vif devant l’entrée du bâtiment de pôle emploi, il a lu pendant près d’une demi-heure un discours purement démagogique et agressif, visiblement destiné à enflammer les esprits.
Comme au mois de février dernier, face à la SRPP, M. Robert a, à l’évidence, tenté d’utiliser le contexte de crise sociale grave et de précarité de la jeunesse pour troubler l’ordre public, dans le seul but de se faire voir.
Fabrice Hoarau condamne l’irresponsabilité de cette démarche. L’expérience a montré que lorsqu’il met le feu aux poudres, M. Robert n’en assume jamais les conséquences, si graves soient-elles.

« L’orateur ne doit s’en prendre qu’à lui-même »

C’est sans surprise que quelques-unes des nombreuses équipes militantes qui travaillent sur la commune de Saint-Louis en cette période de campagne électorale se sont rendues sur les lieux où, après avoir copieusement et illégalement bombardé la population à coups de voitures sono, M. Robert avait installé son cirque médiatique ambulant.
Fabrice Hoarau rappelle que si le candidat du Modem a été contredit et même sifflé, il n’a en aucun cas été insulté. Ce qui est certain, c’est qu’il a pu tenir l’ensemble son propos, sans être jamais interrompu.
Si les diatribes violentes et populistes du candidat MODEM déplaisent, l’orateur ne doit s’en prendre qu’à lui-même et à sa tendance à la provocation. La réaction de M. Robert, qui se plaint sans discontinuer dans les médias pour un simple meeting manqué, ne fait que montrer sa difficulté à entendre la critique, et son incapacité à entendre ne serait-ce que pour quelques minutes, des propos qui ne sont pas à sa gloire ».

Condamnation unanime

Même Cyrille Hamilcaro et Jean-Claude Lacouture dénoncent les méthodes de Thierry Robert.

À l’intérieur même de la tendance politique de Thierry Robert, des voix s’élèvent contre les méthodes du candidat Modem. Hier, malgré l’interdiction des voitures sono sur le territoire de l’Etang-Salé, Thierry Robert a décidé de ne pas respecter l’arrêté municipal. Conformément à la loi, le candidat MODEM a été verbalisé. Dans un communiqué, Jean-Claude Lacouture rappelle que cet arrêté s’appuie sur un jugement du tribunal administratif, et que « toute polémique à ce sujet est vaine et stérile ».

Concernant le comportement du candidat Modem à Saint-Louis, il a le don d’exaspérer même Cyrille Hamilcaro, qui est pourtant un ancien proche de Thierry Robert. « Depuis quelques jours, le candidat Thierry Robert essaie de faire campagne avec colère, extravagances et promesses démagogiques », indique Cyrille Hamilcaro dans un communiqué. « Ce comportement d’irresponsable agace grandement dans la population », estime le représentant du Nouveau Centre, « à chaque fois que cela tourne mal, il se transforme en victime ».


Kanalreunion.com