Actualités

Faire entendre les dossiers de La Réunion

Éric Fruteau au congrès de l’UNCCAS

Témoignages.re / 30 septembre 2011

Mardi et mercredi, Éric Fruteau, président de l’UDCCAS a participé au congrès de l’union nationale. À cette occasion, il a porté les dossiers concernant notre île. Voici un communiqué qui rend compte de ces travaux.

"En amont des deux journées consacrées aux divers forums du congrès de l’UNCCAS, se sont tenues les réunions institutionnelles (Bureau, Conseil d’administration et Assemblée générale) de cet organisme. Au cours de celles-ci, Éric Fruteau en tant que président de l’UDCCAS de La Réunion, a attiré au nom de sa délégation, l’attention des administrateurs nationaux sur plusieurs sujets.

En premier lieu, il a posé la question de l’application dans les DOM des conventions contractées au niveau national par l’UNCCAS auprès de divers organismes à vocation sociale, humanitaire… quelles peuvent être les initiatives prises pour une application au niveau local ?

Il a également rappelé la position de rejet prise à l’unanimité par le conseil d’administration (CA) de l’UDCCAS du rapport du sénateur Doligé au président de la République (loi qui remettrait en cause l’existence et le rôle de proximité des CCAS et des actions sociales). Cet avis a été partagé par le bureau, le CA et l’assemblée générale de l’UNCCAS qui a voté le retrait pur et simple de cette proposition.

L’Union nationale reste cependant disponible pour travailler à l’évaluation et à l’amélioration du système actuel.
L’UDCCAS prendra l’initiative d’alerter sur ce sujet les parlementaires réunionnais ainsi que les maires au sein de l’AMR.

Lors de la réunion des adhérents des DOM, le président de l’union départementale a expliqué l’importance de l’action sociale de proximité sur des territoires où les populations sont exposées et dont le seul recours reste souvent les minima sociaux. Éric Fruteau a ainsi plaidé pour la nécessité d’une mutualisation des réflexions et des moyens pour les 20 prochaines années, d’une prise en compte globale des difficultés outremer et d’une amplification des moyens des CCAS.

Enfin, suite au projet de réforme des systèmes de financement des SSIAD (Services de Soins Infirmiers à Domicile), qui prévoit une adaptation en fonction du profil des patients et en conséquence une baisse du financement de l’aide à domicile, l’union départementale relaiera auprès de CCAS de la Réunion, la position de l’union nationale qui demande le report de celle-ci.
En effet, la concrétisation d’un tel projet entrainerait une perte de dotation des SSIAD et donc aux communes avec indirectement des répercussions négatives sur leurs budgets".



Kanalreunion.com