Actualités

Faire renaître La Plaine des Cafres

André Thien Ah Koon et Augustine Romano dénoncent Didier Robert

Témoignages.re / 21 février 2011

Les candidats de Tampon Espoir dans le canton de La Plaine des Cafres veulent s’appuyer sur le Conseil général pour relever ce quartier ravagé par la politique du démolisseur Didier Robert.

C’est devant une case délabrée de La Plaine des Cafres qu’André Thien Ah Koon et Augustine Romano ont présenté leur candidature à la cantonale de Tampon 2, sous l’étiquette Tampon espoir. Ce bâtiment à l’abandon illustre la politique de Didier Robert. « Il y a trois ans M. Didier Robert annonçait à grand renfort de communication sa réhabilitation grâce à une subvention de 150.000 euros afin d’y accueillir l’Office du tourisme. Voyez ce qu’il en est en 2011 et l’état de délabrement dans lequel se trouve cette case », précise André Thien Ah Koon, « Didier Robert a balayé d’un revers de main tous les projets de développement pour Le Tampon et particulièrement à La Plaine des Cafres : retenues collinaires, parc du volcan, usine géothermique, aménagement du site de Grand Bassin, pour lequel il avait d’ailleurs promis un téléphérique en 2009 ».
Pour reconstruire, André Thien Ah Koon et Augustine Romano proposent un programme en six points. Sur le plan économique, l’ancien député-maire propose de s’appuyer sur la manne apportée par les 300.000 touristes qui transitent chaque année par La Plaine des Cafres. Des zones artisanales pourraient sortir de terre, financées en partie par des fonds européens qui dorment depuis plus de deux ans faute de projet pour les utiliser.
Sur le plan agricole, André Thien Ah Koon propose de réactiver le plan de construction de retenues collinaires, afin d’irriguer les exploitations pour augmenter le revenu des agriculteurs et créer des emplois par la valorisation des productions locales.
Alors que Didier Robert dit vouloir mettre l’accent sur le tourisme à la Région, le résultat concret de cette politique au Tampon est catastrophique. Alors que le volcan est juste à côté de La Plaine des Cafres, les touristes préfèrent s’arrêter à La Plaine des Palmistes. Le programme des candidats de Tampon Espoir vise donc à valoriser les sites touristiques complémentaires du Piton de la Fournaise.
Dans le social, le conseiller régional de l’Alliance souhaite pérenniser et amplifier la politique menée par la majorité au Département. Pour l’éducation, outre la mobilisation contre la casse de ce service public, André Thien Ah Koon et Augustine Romano veulent développer la politique de soutien au plus démunis portée par le Conseil général, et se prononcent pour la construction d’un collège au Dix-septième kilomètre.
Les candidats souhaitent aussi que le Conseil général soit plus proche des Réunionnais, avec une plus grande décentralisation de ses services.
Enfin, André Thien Ah Koon fait part de son opposition à la réforme territoriale que le gouvernement veut imposer à La Réunion. Celle-ci fragilisera notre pays au moment où son économie devra faire face à la concurrence des productions des pays voisins.


Augustine Romano : travailleuse sociale et suppléante d’André Thien Ah Koon

Elle est une « figure bien connue de la population de La Plaine des Cafres notamment en raison de son engagement associatif et dans l’insertion professionnelle », indique André Thien Ah Koon. Aujourd’hui elle est travailleuse sociale auprès des personnes âgées et des personnes porteuses de handicap. Elle a été conseillère municipale en 2001 et vice-présidente de la CCsud en charge des Affaires financières. Femme de terrain, elle sait se monter à l’écoute et est disponible. « C’est également une femme de dossier qui a déjà eu de nombreuses responsabilités », affirme André Thien Ah Koon.


Kanalreunion.com