Actualités

François Hollande fait un tabac

Petite-Île

Témoignages.re / 14 mai 2012

Après une série de porte-à porte et de prises de paroles, les communistes de la Petite-Île ont organisé, samedi soir à leur permanence de la rue Suacot, un premier meeting avec en 2e partie l’intervention de François Hollande.

François Hollande a été la grande vedette du meeting qui s’est déroulé samedi soir à la Petite-Île. La vidéo de son intervention (1), précédée d’une courte introduction, a déclenché les applaudissements de la soixantaine de personnes présentes. Notamment lorsqu’il a souligné le courage et la clairvoyance politique des dirigeants du PCR qui ont appelé à voter pour François Hollande dès les élections primaires. Mais aussi lorsqu’il a repris les points du programme du PCR qui font l’objet d’un véritable contrat : tram-train, autonomie énergétique, autosuffisance alimentaire…
Auparavant, Félix Nativel a rappelé l’action des communistes dans la victoire du 22 mai dernier. Non sans souligner que ce « n’était pas la victoire des seuls communistes, mais de tous ceux et de toutes celles qui ne voulaient plus de Sarkozy (…) François Hollande veut une majorité de gauche, pas seulement une majorité socialiste ». Il a noté que cette bataille des législatives était « une opportunité pour aller vers le développement, mais pour cela, il faudra des députés communistes ».
Jean-Hugues Suzanne, secrétaire de la section communiste de la Petite-Île, a soutenu que la population avait « congédié Sarkozy et élu François Hollande. Une victoire à laquelle les communistes réunionnais ont participé depuis les primaires. »

Le PCR propose des solutions…

Tatiana Assing a lancé : « Sarkozy sé fini ! Mais il reste la misère, le chômage avec 60% de jeunes sans emploi… ». C’est pourquoi, a dit la jeune professeure, « j’ai choisi le PCR qui se bat, qui propose des solutions. Seul le PCR a de l’ambition pour La Réunion (…) Seul, il peut revendiquer un bilan dans la lutte pour le développement. Son but n’est pas de mettre un homme ou une femme anlèr, mais un programme ».
Élie Hoarau a, à son tour, rappelé que « les communistes réunionnais n’avaient pas attendu que les sondages placent François Hollande en tête pour appeler à voter pour lui. Dès les primaires, alors que quasiment tous les responsables de fédération socialiste de La Réunion appelaient à voter par Martine Aubry, nous avons appelé à voter pour François Hollande aujourd’hui président de La République. Et si le PCR a appelé à voter pour François Hollande c’est qu’avant même les primaires, « nous lui avions exposé notre programme capable de créer des emplois (priorité aux Réunionnais, création de deux grands services de l’environnement et de l’aide à la personne, construction de 9.000 logements par an, relance des grands travaux…), et « à répondre aux exigences du développement local (autonomie énergétique, autosuffisance alimentaire…).
Maintenant que François Hollande a gagné, « nous sommes passés à une 2e étape. François Hollande ne pourra pas gouverner avec une majorité UMP. C’est pourquoi nous sommes candidats avec Tatiana Assing pour envoyer des députés communistes à l’Assemblée nationale pour faire appliquer le contrat passé entre le PCR et François Hollande ».

(1) Le discours de François Hollande à Saint-Louis est visible sur youtube.

Correspondant


Kanalreunion.com