Actualités

François Hollande largement en tête le 22 avril : la première étape du contrat entre le futur président et le PCR

Conférence de presse du Parti communiste réunionnais

Manuel Marchal / 19 avril 2012

Le PCR représenté par trois membres de son secrétariat, Maurice Gironcel, Yvan Dejean et Pierre Vergès, a exposé la situation à 4 jours du premier tour de la Présidentielle. L’engagement loyal du PCR dans la campagne de François Hollande à La Réunion est l’élément essentiel de la grande victoire qui se prépare pour le candidat qui s’est engagé avec le Parti communiste réunionnais.

Maurice Gironcel rappelle l’importance du rendez-vous. C’est l’occasion historique de créer les conditions d’un changement. En 2017, nous serons 900.000 habitants à La Réunion.
« Notre conviction, c’est que l’orientation politique nationale aura des impacts multiples et directs sur notre situation », explique le secrétaire du Parti, « rien ne sera possible sans un changement à la tête de l’État et une nouvelle orientation ». « Car s’il n’y a pas de mesure forte à La Réunion, pas de changement de cap, la situation va s’aggraver », précise-t-il, « il faut des mesures spécifiques pour La Réunion, c’est pour cela que nous avons fait des propositions aux différents candidats ».

« Résolument en faveur de François Hollande »

Yvan Dejean a rappelé le déroulement de la campagne, marqué par l’attitude passive des représentants des partis français qui se sont contentés d’accompagner leur champion à La Réunion. « À 4 jours du scrutin, le seul parti à avoir fait des propositions concrètes, c’est le PCR », explique-t-il. « La synthèse des propositions a été présentée à Sainte-Suzanne, 150.000 exemplaires diffusés et je constate un engouement de la population dans les réunions de quartier et les meetings », précise-t-il en substance.
« Tous les candidats ont repris nos thèmes de campagne, autonomie énergétique… deux nous ont répondu directement : François Hollande et Jean-Luc Mélenchon », ajoute-t-il.
Pour le PCR, ce résultat est très positif, et Yvan Dejean souligne « les précisions apportées le 28 mars quand François Hollande a rencontré Elie Hoarau. Cela explique l’engagement du PCR résolument en faveur de François Hollande ».
« Lorsqu’il est venu à La Réunion, François Hollande a précisé : oui au tram-train, pour deux grands services, relance du logement, accès prioritaire des Réunionnais à l’emploi, mobilisation de l’épargne pour le développement », poursuit-il.
Le secrétaire du PCR insiste bien : « nous devons mesurer l’importance de cet engagement comme en 1988 pour l’égalité sociale qui a rapporté des milliards aux Réunionnais. L’engagement pour le développement, c’est la seule perspective de redressement de La Réunion ».
Toutes les forces du PCR sont mobilisées, « nous pouvons penser que dimanche soir, le résultat soit extrêmement fort en faveur de François Hollande ».

Ne décevons pas la population

Pierre Vergès revient sur la manière dont le message du PCR est perçu par la population : « notre démarche est comprise, il y a un objectif majeur expliqué et partagé : dégager l’UMP et Sarkozy qui ont fait un mal immense à diverses couches de la population depuis 5 ans. Il y a aussi une perspective, ne pas élire un candidat par défaut ».
C’est un véritable contrat qui noue le PCR et le prochain président de la République (voir encadré). Cet engagement loyal dans la campagne fait progresser continuellement la cote de François Hollande auprès des Réunionnais. Grâce au travail du PCR, le candidat frôlera sans doute la majorité absolue dimanche, avant le raz-de-marée du second tour.
« Que le premier acte de ce contrat soit concrétisé dès le 22 avril avec un score important avant de connaître un triomphe le 6 mai », précise Pierre Vergès, « la population a soif que la page soit tournée, à nous de tout faire pour que cette population ne soit pas déçue ». Et d’annoncer qu’« au deuxième tour, Sarkozy sera pulvérisé à La Réunion ».
« D’ici dimanche, on mettra le paquet », même si le PCR déplore que les représentants du parti de François Hollande ne lui donnent pas davantage de moyens pour faire campagne. Les affiches de François Hollande manquent dans les communes.

Manuel Marchal

Les enjeux essentiels de la Présidentielle

Par la voix de Maurice Gironcel, le PCR rappelle les questions qui seront au cœur des préoccupations dans notre pays pour les 5 années à venir.

- Le chômage va-t-il continuer à s’aggraver ?

- Pourra-t-on construire suffisamment de logements ?

- Le pouvoir d’achat va-t-il s’améliorer ou verra-t-on toujours la moitié de la population en dessous du seuil de pauvreté ?

- Amélioration de la production locale ou recul ?

- Quels seront les impacts de l’Accord de partenariat économique ? De l’éventuelle réforme de l’octroi de mer ? De la renégociation du règlement sucrier ?

- Va-t-on mieux circuler dans 5 ans ? Aura-t-on ouvert une alternative au tout-automobile ou verrons-nous 100.000 véhicules de plus dans notre pays ?

- L’illettrisme aura-t-il reculé ?

- La jeunesse formée, diplômée aura-t-elle du travail ? Ou alors, 60% des jeunes seront-ils encore au chômage ?

- Systèmes de l’éducation et de la santé seront-ils rétablis ou dégradés ?

La démarche du PCR

Maurice Gironcel revient sur les deux attitudes possibles dans une élection présidentielle : soit « on attend que le candidat que l’on soutient apporte des solutions toutes faites, c’est la posture traditionnelle des filiales des partis nationaux », soit « on élabore des solutions réunionnaises et on pose les termes d’un contrat avec les candidats. C’est la position du PCR depuis sa création ». Maurice Gironcel rappelle le précédent de 1988, où le PCR avait demandé aux candidats de se positionner sur l’égalité sociale. François Mitterrand avait fait part de son accord, il a été soutenu par le PCR, et cela a été le raz-de-marée à La Réunion. « Il faut absolument, avec le futur président de la République, un contrat passé avec nous, avec le peuple réunionnais », explique Maurice Gironcel.

2012 est en train de reproduire le même cas de figure.

Le contrat entre François Hollande et le PCR

Pierre Vergès rappelle l’implication du Parti dans cette élection. Il y eut un précontrat électoral qui a permis au PCR de s’impliquer dans la désignation du candidat du PS. Le PCR a participé au Forum des idées de l’Outre-mer et attendait par la suite un courrier de Martine Aubry, Première secrétaire du PS, pour consacrer cette démarche. Cette lettre n’est pas arrivée et François Hollande s’est saisi de cela pour solliciter le soutien du PCR aux Primaires.

Il y eut ensuite la décision par le candidat du PS à la Présidentielle de prendre en considération les propositions du PCR. Le Parti n’a pas obtenu satisfaction sur tout, mais sur les grandes lignes, c’est la convergence. « Il s’agira ensuite d’approfondir la discussion autour des propositions partagées », ajoute en substance Pierre Vergès, tout en rappelant que si l’égalité sociale mit encore 5 années à être totalement appliquée, le contrat conclu avec François Hollande devra l’être dans un délai plus court.

C’est d’ailleurs pour faciliter la concrétisation des engagements du nouveau président de la République que le PCR veut être partie prenante dans la prochaine majorité parlementaire.

Comment expliquer le boycott du PCR par Réunion Première télé ?

Hier, Réunion Première télé a décidé de boycotter la conférence de presse du PCR. Force est de constater que depuis déjà un moment, la télé du service public donne la parole à tous les partis, sauf au PCR. Est-ce un moyen de masquer la contribution du PCR au score fleuve que se prépare à faire François Hollande à La Réunion si les prévisions du sondage dévoilé hier au journal télé de Réunion Première se réalisent ?

Le contenu du débat qui a suivi ce journal fait pencher vers cette dernière hypothèse, car l’implication du PCR dans la montée de François Hollande a été totalement gommée, le meeting de Saint-Louis de François Hollande a même disparu quand la visite du candidat PS a été évoquée.

Réunion Première télé boycottera-t-elle également la conférence de presse d’un autre parti politique ce matin ?


Kanalreunion.com