Actualités

Gélita Hoarau : ouvrir le ciel réunionnais

Egalité réelle : débat au Sénat

Témoignages.re / 19 janvier 2017

Mardi, la sénatrice de La Réunion est intervenue dans l’article 3 au sujet de la continuité territoriale.

JPEG - 211.1 ko

Gélita Hoarau a tout d’abord dénoncé un montant bien plus modeste pour l’outre-mer, comparé à la continuité dont bénéficient les Corses. Elle a également souligné que « les compagnies aériennes étrangères qui desservent les outre-mer ont des coûts plus faibles et bénéficient de droits de trafic délivrés en vertu d’accords internationaux, sans mesurer les conséquences pour les outre-mer. C’est regrettable. Tant que l’on ne travaillera pas sur les taxes, les redevances, la surcharge transporteur, la question de la continuité territoriale restera entière. »

Puis lors de l’examen de l’article 3bis, Gélita Hoarau a présenté un amendement relatif à la desserte aérienne. Voici son contenu : « Les liaisons aériennes internationales depuis et à destination des outre-mer sont un facteur essentiel du rayonnement de la France et du développement économique des territoires ultramarins ; elles doivent être encouragées par une ouverture à la concurrence du ciel aérien ». Et la sénatrice d’expliquer que « Les liaisons aériennes depuis et à destination des outre-mer sont essentielles pour la mobilité des ultramarins résidents dans ces territoires ou en métropole, mais aussi pour le développement du tourisme. Ouvrir à la concurrence le ciel aérien des outre-mer serait un facteur exceptionnel de croissance que l’Etat français doit encourager et mettre en œuvre. »


Kanalreunion.com