Actualités

George Pau-Langevin demain et vendredi à La Réunion

Visites à Saint-Pierre, Le Port, Saint-Benoît et Saint-Denis

Manuel Marchal / 21 janvier 2015

Le programme de la visite de George Pau-Langevin est rendu public. La ministre ira à la rencontre des acteurs de l’économie de la mer, du monde agricole et des jeunes à la recherche d’un emploi. Le programme fait l’impasse sur le projet de la route en mer.

JPEG - 38.6 ko
Lors de sa première visite, George Pau-Langevin avait rencontré le CESER. Jeudi et vendredi, l’économie aura une large place dans son programme.

La ministre des Outre-mer arrive demain à La Réunion pour une visite de deux jours. La première rencontre de George Pau-Langevin est réservée au Groupe de dialogue inter-religieux de La Réunion. Deux semaines après l’attentat contre Charlie Hebdo, ses répliques en France et dans le monde, la capacité des Réunionnais à vivre ensemble est sans doute une spécificité enviée en Europe. Rappelons que depuis cet attentat, les actes racistes se multiplient en France, ils visent les mosquées et les Français de religion musulmane.

La suite du séjour s’articulera autour de l’emploi et de l’agriculture et de la pêche. Après la visite d’un centre de co-working à Saint-Pierre, rendez-vous au RSMA pour la visite de l’atelier d’aide à domicile. La première journée se conclut par une visite du siège des TAAF, une région au riche potentiel pour l’avenir. Le lendemain, c’est encore l’économie bleue qui est à l’honneur. La ministre sera au Port pour rencontrer le Comité des pêches, puis visiter une usine de transformation de produits de la pêche. Après Bernard Cazeneuve, ce sera la deuxième visite ministérielle au Port en quelques mois.

Direction ensuite Saint-Benoît pour une rencontre des acteurs du monde agricole dans une exploitation. Cette dernière produit de la canne, de la volaille et des fruits.
C’est Saint-Denis, ville dirigée par un maire socialiste, qui sera
Une séquence sera ensuite consacrée à la garantie jeunes, un dispositif pour l’emploi des jeunes vanté par le gouvernement. Après la visite d’un centre d’application de projets alternatifs, George Pau-Langevin terminera le programme officiel par la présentation des projets d’aménagement visant à remplir le terrain vague de feu Pôle océan. Rappelons que depuis 2008, le centre-ville de Saint-Denis accueille une zone de friches découlant de la décision de stopper le projet du Pôle océan de Saint-Denis, un investissement de plus de 100 millions d’euros remis en cause par un simple changement de maire.

La NRL pas au programme

Ce programme amène quelques remarques.
A part Saint-Pierre, toutes les villes visitées ont pour maire un socialiste ou apparenté. Le PLR qui dirige Le Port cherche en effet un accord avec le PS pour les prochaines élections, et sa députée n’a jamais voté contre le budget.

Ensuite, il n’échappe à personne que le programme ne comporte aucune séquence sur le projet de route en mer. Le chantier vient pourtant de connaître un sévère contre temps : la houle a détruit des installations préparatoires. La ministre ne viendra donc pas constater les dégâts alors que l’État est, semble-t-il, fortement engagé financièrement dans cette affaire.

Enfin, rien ne laisse penser qu’une annonce sera faite sur le nouveau dispositif de subvention pour aider à acheter des billets d’avion. C’est la confirmation que le gouvernement ne bougera plus de sa position. Les personnes qui ont les moyens de voyager devront donc mettre la main à la poche.

Emploi et filière canne

Par contre, la ministre ne fait pas l’impasse sur des sujets essentiels. Il sera donc bien entendu question d’emploi. George Pau-Langevin ira aussi à la rencontre du monde agricole. Elle devra donc sans doute faire le point sur la question de l’avenir de la filière canne avec les personnes concernées. C’est la confirmation de la justesse de la campagne menée depuis plusieurs mois par le PCR pour sauver les planteurs, les ouvriers d’usine et les transporteurs.


Kanalreunion.com