Actualités

Grand meeting pour l’élection de Jean-Yves Langenier

Hier soir au Port

Témoignages.re / 26 mai 2012

Plus de 300 personnes ont accueilli hier soir avec une grande ferveur Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica sur un parc de la rue de Rome au Port pour un magnifique meeting de quartier. La chaleur du public pour les candidats du changement dans la 2e circonscription reflète le soutien de la population au combat du maire du Port et de sa suppléante pour mettre en œuvre après les élections législatives le contrat spécifique pour La Réunion signé par François Hollande avec les Réunionnais.

Ce premier meeting portois de la campagne électorale, animé avec talent une grande énergie par Firose Gador, fut un grand succès pour Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica. « Plus que jamais, la commune du Port doit être le phare politique de La Réunion dans la nouvelle étape de la lutte des Réunionnais pour le changement », a déclaré la jeune conseillère municipale portoise.
Virgil Rustan a félicité la population pour sa mobilisation, dans l’union et la solidarité, afin de faire gagner les forces du progrès. Le secrétaire de la Section communiste du Port a aussi dénoncé les agressions multiples commises depuis des années par la députée-maire de Saint-Paul contre le PCR, alors que celui-ci l’a toujours soutenue pour avoir les responsabilités que lui a données la population et qu’il lui a même proposé de la soutenir dans la nouvelle circonscription créée dans sa commune. « Nous disons non à cette trahison, à cette division et à cette volonté de détruire le PCR menée par Mme Bello, en votant massivement pour Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica », a conclu Virgil Rustan, fortement applaudi par la foule.

« Le modeste Jean-Yves Langenier »

Zoubert Haribou a rappelé tous les combats du PCR contre les injustices et pour la liberté ainsi que « le travail admirable » que « le modeste Jean-Yves Langenier » a déjà accompli dans ce sens pour Le Port, pour l’Ouest de l’île au sein du TCO et pour toute La Réunion. De même que sa collègue Thérèse Rica.
Michel Séraphine, suppléant de la députée-maire saint-pauloise sortante, rejeté par cette dernière sans concertation, a souligné « l’enthousiasme et la dynamique de la campagne des candidats du PCR dans toute la seconde circonscription ». Il a dénoncé également les « insultes scandaleuses » lancées par Mme Bello et son premier adjoint contre Jean-Yves Langenier et les autres responsables communistes.

« Une formidable espérance »

Henri Hippolyte, dit "Loulou", a expliqué que « le meilleur moyen de mettre en œuvre une nouvelle politique est de soutenir un vrai et grand parti, porteur d’un vrai projet, et non pas un petit parti dont la responsable calomnie le PCR ».
Thérèse Rica a rappelé que « les communistes réunionnais ont joué un rôle capital dans la victoire de François Hollande depuis les primaires citoyennes » et que « cette victoire a créé une formidable espérance d’un changement profond face à une situation qui est un véritable drame ». L’adjointe au maire de La Possession a également exposé de façon claire et précise les mesures concrètes que s’est engagé à mettre en œuvre le Président de la République à La Réunion face à cette situation, notamment en faveur des plus pauvres. Et cela se fera notamment grâce à l’élection de Jean-Yves Langenier député.

Non au rejet du PCR dans la boue

Le candidat du PCR a été chaleureusement salué par la foule nombreuse mobilisée pour ce meeting. Il a noté que « la population du Port est consciente des enjeux de ces élections, comme l’a montré le pourcentage le plus élevé de France et d’Outre-mer donné à François Hollande à la présidentielle. Cette élection nous apporte une perspective importante car elle a scellé le contrat conclu entre le président de la République et la population réunionnaise ».
Pour Jean-Yves Langenier, « ce contrat fort et spécifique pour le développement et le progrès de La Réunion est une condition pour aller de l’avant. Mais pour le réaliser il faut à présent franchir une nouvelle étape, avec une majorité de gauche à l’Assemblée nationale ».
« Partout où nous passons, au Port, à La Possession et à Saint-Paul, l’accueil que nous réserve la population est chaleureux »,
constate le maire du Port, car elle est mécontente des attaques de Mme Bello contre Paul Vergès et la direction du PCR. D’ailleurs, aujourd’hui tout devient clair. « Au Port les conseillers municipaux de l’opposition sont avec Mme Bello ; cela montre sa dérive », que rejette la population, qui refuse ces divisions et ce rejet du PCR dans la boue. « D’où la nécessité d’amplifier le rassemblement pour engager La Réunion dans la voie du respect, de la dignité », a conclu Jean-Yves Langenier longuement applaudi par la foule.

Correspondant


Kanalreunion.com