Actualités

Grandes inquiétudes pour le BTP à La Réunion

Fin des congés du Bâtiment dans un contexte difficile

Témoignages.re / 19 janvier 2016

La conférence de presse du PCR hier à Saint-Denis coïncidait avec le jour de la rentrée du BTP. Maurice Gironcel a donné un coup de projecteur sur un secteur économique loin d’être sorti de la crise.

JPEG - 30.2 ko
Pas de reprise en vue pour l’économie, le BTP n’est pas encore sorti de la crise.

Hier, les travailleurs du BTP ont repris le chemin des chantiers. La reprise se fait dans un contexte qui n’incite guère à l’optimisme. Lors de la conférence de presse du PCR hier, Maurice Gironcel a détaillé les difficultés de ce secteur. La cellule économique du BTP annonce une baisse de 30 % des consultations de travaux. Chiffre d’affaires des Travaux publics, hors NRL, était l’an dernier de 295 millions d’euros soit une baisse de 13 %.

Dans le secteur de la construction, 4700 logements sociaux neufs étaient en production en 2013, mais seulement 2900 en 2014 soit une chute de 40 %. La commande classique offre un chiffre d’affaires en baisse de 9,8 %. Le niveau des mises en chantier des logements sociaux cette année est de 1713, diminution de 38 %. Le montant de la LBU accuse un retrait en 2015 de 13 % par rapport aux dotations de 2014. Or, la LBU est une subvention de l’État qui est le socle du financement des logements sociaux.

À La Réunion, 50 % de la commande publique vient des communes, 42 % de la Région et 2 % du Conseil départemental. Les collectivités représentent 70 % de la commande dans les TP. Mais les investissements diminuent dans les communes, les intercommunalités et au Conseil départemental. Seul la Région peut présenter un bilan gonflé par le projet de la NRL.

Avec le manque de perspective dans la relance de l’économie, « pour 2016 la situation va encore s’aggraver », conclut le PCR.


Kanalreunion.com