Actualités

Grave régression à la Région Réunion

Un dossier proposé à la délibération sans aucune transparence ni respect de la procédure

Manuel Marchal / 10 mars 2011

Mardi, lors de la dernière Commission permanente de la Région, Didier Robert a tenté un passage en force qui a provoqué le départ des élus de l’opposition. Il a voulu tenter d’obtenir l’implication d’élus de la République dans un dossier qui n’a pas suivi la procédure.

Le nouveau scandale à la Région Réunion est tel que les élus de l’opposition ont dû quitter la Commission permanente. L’affaire concernait des demandes de subvention présentées par 19 étudiants.
Or, les dossiers présentés à la délibération n’ont pas respecté la procédure. Et des élus de la République étaient invités à s’engager sur de fausses informations. Les 19 étudiants avaient été présentés comme ne bénéficiant d’aucune aide, ce qui motivait, aux yeux de la Région, une subvention exceptionnelle de l’institution. Or, c’est faux pour au moins 8 étudiants. Avec une telle méthode, les étudiants sont placés dans une situation difficile. Car si le dossier présenté aux élus n’est pas sincère, ce qui est inadmissible, comment peut-il alors espérer passer le contrôle du juge de légalité ?
Refusant d’être complices d’une telle forfaiture, les élus de l’opposition ont proposé une solution de sortie par le haut. En demandant des précisions, ils donnaient la possibilité à la collectivité de retrouver le chemin du droit, ce qui ne pouvait qu’aller dans le sens de la justice.
Mais Didier Robert n’a rien voulu entendre et a poursuivi comme si de rien n’était. Le manque de transparence évident est un des facteurs qui ne peut qu’entacher de nullité une telle procédure. Les élus demandent des précisions pour délibérer, cela leur est refusé.
L’attitude sectaire de Didier Robert a encore amplifié les dégâts à un point tel que des élus de la République ont été obligés de se lever contre de tels procédés et de quitter la salle. Transformer des élus de la République en distributeurs de subventions attribuées au mépris des procédures, est-ce l’objectif que l’UMP compte assigner à la Région Réunion ?

M.M.


Kanalreunion.com