Actualités

Haut lieu de la résistance démocratique

Section de Saint-Louis

Témoignages.re / 19 octobre 2012

De tous les quartiers de l’île, Saint-Louis est sans doute celui où les traditions de lutte et de rébellion sont les mieux ancrées. En effet, ce caractère remonte au peuplement même de la commune, et à son histoire ponctuée par les luttes anti-esclavagistes, le combat des « petits colons » pour le respect de leurs droits, puis les mobilisations des planteurs et des ouvriers.

Depuis sa création, le Parti communiste réunionnais est le fer de lance de ces luttes. Ponctués d’affrontements, tels que les évènements de 1962 marqués par le meurtre de Thomas Soundarom par la police, les combats des communistes saint-louisiens ont apporté un réel changement dans la vie matérielle et culturelle des habitants de ce grand quartier, mais aussi dans celle de l’île.
Ce fut, particulièrement, la lutte contre l’habitat insalubre et les bidonvilles, qui connût un coup d’accélérateur sans précédent après la conquête de la ville par le Parti en 1983, et l’élection de Claude Hoarau au poste de maire.
A la pointe de la reconstruction
Sous direction communiste, la ville a connu un réel développement. Elle a aussi retrouvé sa mémoire, avec la réhabilitation de lieux-clefs de l’histoire Réunionnaise, tels que le Cimetière du Père Lafosse, haut lieu de la résistance démocratique et anti-esclavagiste dont Saint-Louis demeure le symbole. Aujourd’hui, la section de Saint-Louis est à la pointe de la reconstruction. Une organisation qui repose sur la présence de terrain et une continuité assumée de l’organisation cellulaire. Pour l’heure, la section communiste de Saint-Louis compte 22 cellules, qui rassemblent en tout 450 camarades. Elle intègre un bureau de section de 26 membres. Avec 1050 cartes à ce jour, la section de Saint-Louis est aujourd’hui la section du PCR qui compte les effectifs les plus nombreux.
Plusieurs centaines de militants
Ce dynamisme repose sur un pari : celui d’une participation active des militants aux décisions de politique générale. Ainsi, la section de Saint-Louis s’est-elle exprimée à plusieurs reprises à l’issue de grandes assemblées, réunissant plusieurs centaines de militants. Elle s’est par exemple prononcée, dans la période précédant les législatives, jugeant légitime la candidature d’Huguette Bello dans la 2e Circonscription et déclarant bienvenue sa candidature éventuelle dans la 7e Circonscription… Aujourd’hui, la section entend participer avec toute l’implication possible dans le travail de reconstruction. En respectant la direction, et en étant respectée d’elle…


Kanalreunion.com