Actualités

Huguette Bello appelle à l’organisation d’un « G20 de la Jeunesse »

Assemblée nationale

Témoignages.re / 24 novembre 2011

Huguette Bello, députée de La Réunion, au vue des difficultés rencontrées par la jeunesse, a lundi dans une question au gouvernement interpellé le Premier ministre pour l’organisation d’un « G20 de la Jeunesse ».

Dérèglements financiers ou climatiques, crise de la dette souveraine, accumulation des déficits, mondialisation spéculative : au bout du compte, c’est toujours la jeunesse qui paie le plus lourd tribut.

Le chômage en est l’un des meilleurs indicateurs. Il vient d’atteindre, à l’échelle de la planète, le plus haut niveau jamais enregistré. 40% des jeunes sont sans emploi en Grèce, 47% en Espagne, 30% en Italie, 25% en France. Mais le triste record de l’Union européenne est détenu par la Région Réunion où six jeunes sur dix sont au chômage. Un taux voisin de celui de la Bande de Gaza.

Partout, le taux de chômage des jeunes est au moins deux fois supérieur à celui de l’ensemble de la population. Et, pour ceux qui ont la chance d’avoir un travail, il s’agit, dans les trois-quarts des cas, d’un emploi précaire.

La précarité est sans frontières, mais elle a surtout le visage de la jeunesse. De surcroît, elle se décline le plus souvent au féminin.

L’avalanche actuelle des plans de rigueur et des programmes d’austérité dégrade, dans une grande indifférence, une situation déjà dégradée. Les jeunes sont devenus les variables d’ajustement des choix politiques. L’éducation est sacrifiée alors que la crise commande d’en faire la priorité des priorités.

Nous savons tous qu’une société ne peut pas vivre contre sa jeunesse. Qu’elle doit être au centre de nos décisions parce qu’elle est au centre de la vie.

C’est pourquoi la jeunesse doit être l’enjeu principal des rencontres internationales. Si les marchés l’ignorent, la France, l’Europe, le monde doivent s’en souvenir.

Alors, Monsieur le Premier ministre, à quand le G20 de la jeunesse ?


Kanalreunion.com