Actualités

« Il existe des solutions de libération »

Yvan Dejean

Témoignages.re / 28 mars 2013

Yvan Dejean est intervenu au sujet de la diffusion des propositions du PCR présentées quelques instants plus tôt par Fabrice Hoarau. En substance, le contenu de son intervention :

JPEG - 26.4 ko

Comment porter ce projet ? Comment chacune et chacun peut porter ce projet ? Il faut d’abord se l’approprier, comme on dit. C’est-à-dire, nous-mêmes, maîtriser ce que nous disons, comprendre notre programme, être animés d’une ligne, et avoir en tête les arguments qui convainquent.

Tant il est vrai, chers camarades, que si notre ligne est juste, nous parviendrons à convaincre. C’est la raison pour laquelle nous invitons tous les camarades du PCR à participer et à contribuer au débat. Et c’est un des objectifs du Congrès que nous allons réaliser dans 3 mois. Les 28, 29 et 30 juin prochains. Discutons entre nous, discutez autour de vous, discutez-en avec la Direction du Parti. Allez aux militants ! Pour que ce soit le projet de tout le Parti.

Le 8ème Congrès

Ensuite, il faut porter ce projet à la connaissance de l’opinion la plus large. Le but : Faire connaître notre projet pour qu’il devienne une force.

Allez aux masses pour comprendre ses besoins, et pour enrichir notre projet en faisant voir à tous qu’il existe des solutions de libération.

Cela suppose un Parti renforcé. Et cela, c’est un autre objectif de notre Congrès. Renforcer notre Parti, c’est le renforcer en nombre, c’est renforcer son idéologie, renforcer la foi dans la justesse de ce que nous faisons.

Nous lançons un appel aux militantes et militants pour faire des adhésions sur la base de la charte adoptée pour la reconstruction du Parti le 30 septembre dernier à La Rivière.

Un Parti renforcé, c’est un Parti qui est fort aussi dans ses valeurs. Un communiste doit être convaincu dans ses idées, exemplaire dans ses attitudes et être au service d’un peuple. La réaffirmation de ses valeurs est aussi un objectif du Congrès.

Le Congrès se déroulera dans 14 semaines. Nous avons détaillé toute une feuille de route jusqu’à la tenue du Congrès. Le meeting de ce soir est une étape… Une étape qui nous permet de préciser nos objectifs… et une étape qui nous permet aussi de lancer un appel à toutes celles et tous ceux qui veulent nous rejoindre pour mener ensemble le combat pour l’avenir de La Réunion.

Les municipales

L’élection d’un ou d’une camarade à tel poste doit être utilisée comme un moyen de faire progresser les idées de notre Parti.

C’est pourquoi il faut toujours prendre au sérieux les batailles électorales, mais ne pas en faire des vaches sacrées. Car que vaudrait un élu communiste qui ne serait pas, d’abord, un militant ?

Alors, répétons-le : pour les municipales, le Conseil de la Reconstruction a chargé les sections d’ouvrir la discussion sur les élections dans les règles établies par notre parti.

Et nous souhaitons plein succès à tous nos camarades dans toutes les communes de l’île dans les batailles qu’elles auront à mener partout. 

"Témoignages"

Enfin, chers camarades, au moment où l’on veut reconstruire le Parti, vous n’ignorez pas que notre journal "Témoignages" est en très grande difficulté.

A cela il y a des raisons structurelles. Dans le monde entier, la presse écrite est confrontée à des difficultés et, bien sûr, "Témoignages" n’y échappe pas.

Il y a aussi des raisons propres au Parti. Et il nous faut continuer à travailler pour améliorer notre journal. En ce sens, nous sollicitons la contribution de tous les camarades pour redresser la situation. Dans nos sections, nous avons lancé une vaste campagne de bons de soutien. Et nous nous félicitons aussi que des personnalités apportent leur soutien à notre journal.

Mais ce soir, permettez-moi de tirer un coup de chapeau à la Section communiste du Tampon qui fait un travail remarquable et remarqué par la Direction du Parti pour sauver "Témoignages".

Nous les invitons à poursuivre et demandons à toutes nos sections de redoubler d’efforts.

Parce que seul le militantisme nous permettra le sauvetage de "Témoignages".

Hommage à Rico Carpaye

Yvan Dejean a commencé son intervention par un hommage à ce jeune Réunionnais, tué voici 35 ans au rond-point du Sacré Cœur par les nervis d’un maire de Saint-Paul.
Prochains meetings

Sainte-Suzanne le 3 avril

La Possession le 4 avril


Kanalreunion.com