Actualités

« Il faut aider les jeunes et ne pas les réprimer »

Boucan Party : la Section PCR de Saint-Paul solidaire de la jeunesse

Témoignages.re / 25 janvier 2013

Dans un communiqué diffusé le 21 janvier, Pierre Thiébaut, membre de la Section PCR de Saint-Paul et conseiller municipal, s’élevait contre l’annonce faite par la municipalité du dépôt d’une plainte contre les organisateurs de la Boucan Party. Le jour de la publication de ce communiqué, la Mairie de Saint-Paul décidait de renoncer à sa menace.

JPEG - 34.5 ko

« Au nom de la Section communiste de Saint-Paul, je m’élève contre l’attitude ringarde de la direction municipale de vouloir poursuivre les jeunes en justice à la suite de leur Boucan-party improvisé, jeudi dernier. Il est beaucoup plus juste de saluer leur initiative et de les accompagner pour qu’ils respectent la propreté de la plage, au lieu de vouloir réprimer. Par leur geste, ils ont révélé au grand jour les besoins de la jeunesse réunionnaise pendant les vacances.

La section communiste propose aux jeunes qu’ils se réunissent dans un Comité — sans les élu(e)s — pour mieux organiser la prochaine édition, en août ou en janvier. La mairie devrait voter une subvention au Comité organisateur et mettre à sa disposition tous les moyens nécessaires pour que le rêve des adolescents ne soit pas brisé par des élu(e)s qui parlent des jeunes, mais ne les comprennent pas.

D’autre part, n’oublions pas qu’avec « la crise requin », la plage de Boucan Canot est particulièrement délaissée en ce moment. C’est à l’honneur de l’organisateur qu’il revient d’avoir su mobiliser 2.000 jeunes et d’avoir animé cet espace de vie.

Fait à Saint-Gilles, le 20 janvier 2013

Pierre Thiébaut, conseiller municipal, élu sur la liste PCR de 2008


Kanalreunion.com