Actualités

« Il faut vous appuyer sur vos domaines d’excellence »

Jean-Luc Mélenchon en visite dans le Sud de l’île

Sophie Périabe / 20 avril 2011

Après le Nord, Jean-Luc Mélenchon s’est rendu ce mardi dans le Sud de l’île. Après la visite d’une exploitation cannière à Saint-Louis, le député européen a rencontré les organisations lycéennes et étudiants, enfin, il a pris connaissance des projets d’énergie marine et de protection de la barrière corallienne avec Philippe Berne sur la jetée du port de Saint-Pierre.

Ce mardi, Jean-Luc Mélenchon, député européen et co-président du Parti de Gauche, a pris la direction du Sud de l’île pour une visite de terrain. Il s’est rendu sur l’exploitation cannière d’Annie Maratchia à Saint-Louis. Il a été question notamment des menaces qui pèsent sur la filière canne réunionnaise. « Si l’Union européenne libéralise ce marché, tout ce que vous faites ne sert plus à rien », a-t-il dit après la visite. D’où l’importance de la mobilisation de nos élus pour pérenniser la première culture de l’île au-delà de 2015.

« On ne peut pas faire un pays de citoyens libres et égaux avec autant d’illettrisme »

Le co-président du Parti de Gauche a ensuite rencontré les organisations de jeunes, syndicales et associatives (UNL, UNEF et AJFER). De nombreux sujets ont été abordés, notamment l’illettrisme, l’emploi des jeunes et la préférence régionale.
Pour Jean-Luc Mélenchon, « on ne peut pas faire un pays de citoyens libres et égaux avec autant d’illettrisme. D’autres pays, qui ont moins de moyens que nous, ont éradiqué l’illettrisme, par exemple en Amérique du Sud, pourquoi pas nous ? ». Selon lui, il est important de « vous appuyer sur vos domaines d’excellence », à savoir le co-développement et l’autonomie énergétique. « L’autonomie énergétique, ça tient debout, on est obligé de changer les comportements. C’est pourquoi l’idée de Paul Vergès est géniale ».
Ces nouvelles techniques exigent de nouvelles qualifications, de nouveaux métiers se développent, « d’où la nécessité d’adapter l’offre de formation à l’emploi et se projeter dans le futur », poursuit Gilles Leperlier, président de l’AJFER.
Sur la problématique de la place des Réunionnais à La Réunion, les jeunes ont rappelé des chiffres publiés par le Sénat. « Sur 1.000 embauches dans l’Éducation nationale à La Réunion, 900 viennent de métropole, alors que nous avons ici des jeunes diplômés ».
Selon le député européen, l’identité locale et nationale « ne sont pas incompatibles », nous avons tous le même combat, celui de l’humanité. Nous sommes avant tout des citoyens du monde.

Enfin, sur c’est la jetée du port de Saint-Pierre que Jean-Luc Mélenchon s’est entretenu avec Philippe Berne, ancien conseiller régional, sur le thème de l’énergie marine et de la protection de la barrière corallienne. Le co-président du Parti de Gauche a rappelé que la France a besoin d’être au premier plan dans le domaine des énergies nouvelles et La Réunion est véritablement le premier territoire de la République en termes d’expérimentation.
Les projets dans ce secteur doivent donc se poursuivre pour que notre île soit la vitrine française de ce qui se fait dans le domaine des énergies renouvelables.
L’autonomie énergique à l’horizon 2030 est plus que jamais d’actualité.

 SP 


Kanalreunion.com