Actualités

Inauguration de l’Observatoire de la Haute atmosphère au Maïdo

Une conséquence de la loi proposée par Paul Vergès

Témoignages.re / 22 octobre 2012

Demain, c’est l’inauguration de l’Observatoire de la Haute atmosphère au Maïdo. C’est station est une conséquence de la loi Vergès sur la lutte contre le réchauffement climatique. Elle place La Réunion dans les références.

La station d’observation de la haute atmosphère s’inscrit dans le cadre de la politique de lutte contre les effets du changement climatique. Le point de départ est donc la loi proposée par Paul Vergès et votée à l’unanimité du Parlement en 2001. Cette loi créa l’ONERC (Observatoire national sur les effets du changement climatique) présidé par Paul Vergès. Puisque la France décidait de faire de la lutte contre le changement climatique une priorité nationale, elle a donc besoin d’outils. L’Observatoire de la haute atmosphère est un d’entre eux. C’est le résultat d’un partenariat entre la Région, maître d’ouvrage, l’Université de La Réunion, l’Institut Simon Laplace et l’Institut national des sciences de l’univers du CNRS.

« Pour ce type d’observatoire, il faut des secteurs en altitude, sans lumière de ville et sans trop d’humidité. Les scientifiques avait tablé sur le Maïdo », indique Philippe Berne. L’ancien vice-président de la Région a donc travaillé pour qu’il soit possible d’implanter un observatoire en plein cœur de la zone centrale du Parc national.
« Le bâtiment produit de l’électricité avec des panneaux photovoltaïques, récupère l’eau de pluie. Mais il a fallu faire passer une ligne sous la route forestière pour raccorder l’observatoire au réseau pour qu’il puisse avoir suffisamment de puissance pour ses outils », ajoute Philippe Berne.

Demain sera donc inauguré ce projet lancé sous la mandature précédente de la Région.


Kanalreunion.com