Actualités

Incendie du Maïdo : « L’action de l’avion a permis d’éteindre le feu de cime qui menaçait »

Quand l’État se félicitait de l’action du Dash8 à La Réunion

Témoignages.re / 31 octobre 2011

Dans deux communiqués diffusés vendredi, la préfecture a expliqué pourquoi l’Etat ne veut pas engager le Dash8 pour le moment. Entre ces déclarations et la situation actuelle, le feu a progressé 50%, avec 2600 hectares parcourus dans le Patrimoine mondial. Voici un an, l’Etat tenait un discours radicalement opposé. Par communiqués, il se félicitait de l’action du Dash8 à La Réunion. Voici un extrait d’un communiqué diffusé le 20 octobre 2010 :

L’avion bombardier d’eau Dash 8 arrivé hier soir à La Réunion a effectué à partir de 6h30 des largages d’eau sur les lisières du feu. Dix largages efficaces en cinq rotations ont été effectués dans la matinée. Un départ de feu à l’ouest, dans la forêt des cryptomerias, a été traité avec l’action combiné du Dash suivi des détachements de sapeurs-pompiers au sol.
L’action de l’avion a permis d’éteindre le feu de cime qui menaçait. A partir de 10h30, la couverture nuageuse a empêché la poursuite des opérations aériennes. Elles reprendront demain dès 5h30.

Aujourd’hui les effectifs étaient de 488 personnels mobilisés. Le travail de création de tranchée autour du périmètre sinistré se poursuit par les personnels au sol (agents de l’ONF, militaires des FAZSOI et forestiers communaux) de façon à encercler l’incendie d’un pare-feu. L’incendie est désormais circonscrit, il n’y a plus de foyer apparent actif et la zone est intégralement entourée de tuyaux permettant d’intervenir très rapidement en cas de reprise de feu.

La vigilance reste cependant de mise dans la mesure ou le sol reste chaud et ou des reprises de feu sont toujours possibles. Ces points chauds sont sous surveillance du personnel du dispositif maintenu en place pour la nuit. (…)

JPEG - 40.5 ko
photo Imaz Press Réunion


Kanalreunion.com