Actualités

Incendies à La Réunion : « ni la solidarité nationale, ni la solidarité européenne ne doivent manquer »

Elie Hoarau écrit au président de la République

Témoignages.re / 4 novembre 2011

Dans un courrier adressé mercredi au chef de l’Etat, le député des Outre-mer au Parlement européen demande à la France de faire une demande officielle d’activation du Fonds de solidarité de l’Union européenne. Ce fonds répond aux besoins exceptionnels des régions victimes de catastrophes naturelles. 23 pays européens en ont bénéficié pour un montant de plus de 2,4 milliards d’euros, c’est désormais à Paris d’agir pour que les Réunionnais puissent avoir droit à l’application de la solidarité européenne. Voici le contenu de cette lettre.

Monsieur le Président de la République,

Les feux de forêt qui ravagent l’île de La Réunion constituent un désastre écologique majeur.

A ce jour, c’est plus de 2 600 hectares du parc national, patrimoine mondial de l’UNESCO, qui sont partis en fumée. Les atteintes portées à la faune, à la flore et aux paysages de la Réunion sont d’une ampleur sans précédent. A ce jour, près de onze espèces endémiques sont menacés de disparition et c’est tout l’écosystème de l’île qui s’en trouve fragilisé.

Déjà, se dessinent le bilan et les lourdes conséquences, aussi bien écologiques qu’économiques, d’une telle catastrophe. Et sur ce plan, il importe dès à présent de mobiliser des moyens exceptionnels pour faire face à l’ampleur des efforts nécessaires que demandera la reconstruction de la forêt primaire de la Réunion.

La Réunion devrait pouvoir bénéficier du Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE) mis en place précisément dans le but de faire face aux grandes catastrophes naturelles et d’exprimer la solidarité de l’UE à l’égard des régions sinistrées. Ce fonds, créé en réponse aux graves inondations qui ont touché l’Europe centrale durant l’été 2002, est intervenu dans 45 cas de catastrophes naturelles, parmi lesquels des inondations, des incendies de forêts, des tremblements de terre, des tempêtes et la sécheresse. A ce jour, 23 pays européens en ont bénéficié pour un montant de plus de 2,4 milliards d’euros.

Face à l’ampleur de la catastrophe écologique créée par ces incendies, je vous saurais gré de bien vouloir introduire auprès des instances de l’Union européenne une demande officielle pour l’activation de ce fonds de solidarité de l’Union européenne au bénéfice de La Réunion. Toutes les pistes doivent également être travaillées avec la commission environnement de la Commission européenne pour la mise en oeuvre de programmes inscrits dans la durée, dédiés à la protection de la biodiversité de La Réunion. Dans ces circonstances d’une exceptionnelle gravité, ni la solidarité nationale, ni la solidarité européenne ne doivent manquer.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Elie HOARAU
Député européen Circonscription Outre-mer


Kanalreunion.com