Actualités

Jean-Claude Fruteau : « Voir que mon parti passe dans la poche de Mme Bello, je ne pouvais pas l’accepter »

Meeting du Progrès

Témoignages.re / 6 septembre 2015

Après les premiers intervenants, Jean-Claude Fruteau a pris la parole.

JPEG - 55.3 ko
Jean-Claude Fruteau a salué la présence de la délégation du PCR.

De 1981 à 2001, Jean-Claude Fruteau a été premier secrétaire de la Fédération PS de La Réunion. Il estime que le travail qu’il avait accompli pendant 19 ans avait été suivi jusqu’en 2012, ce qui avait permis au PS d’obtenir 5 députés. Il pensait que le premier secrétaire de la Fédération avait vocation à conduire une liste aux régionales. Jean-Claude Fruteau s’est senti humilié par la place à l’arrière du responsable de la Fédération PS lors de la conférence de presse de la liste conduite par Huguette Bello. « Voir que mon parti passe dans la poche de quelqu’un, fut-ce Mme Bello, je ne pouvais pas l’accepter ». D’autant plus que l’ex-maire de Saint-Paul accumule les revers électoraux.

Après la perte de la seconde commune de l’île aux municipales de 2014, force est de constater que les candidats PLR aux départementales ont presque tous coulé.
Jean-Claude Fruteau a salué la présence de la délégation du PCR. Il a rappelé que des différences de vues peuvent exister entre les deux partis, mais qu’aux moments importants, le PCR est toujours au rendez-vous de l’union.

JPEG - 67.8 ko
Patrick Lebreton salue Maurice Gironcel sous les yeux de Jean-Claude Fruteau.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • A mon avis, les tracasseries de toutes les personnes qui luttent quotidiennement, la masse de l’anonymat en souffrance , leurs soucis principaux n’est point une question de personnes, trop de gachis eurent en raisonnant de la sorte et pourtant les bonnes intentions communes memes, furent présentes au départ ; mais bel et bien quel choix redonnera la confiance , la force necessaire vers une société où l’Humain est, compris, aidé, sincèrement et refuser toutes formes d’inégalité, d’injustice sociale, économique.
    Ne sélectionnons point les bonnes volontés mais mettons toutes nos forces pour éliminer toutes formes d’injustices qui casse l’Humain !

    Et pourquoi pas commencer à réfléchir , une fois les blocages politiques levés , comment accélerer les décisions actées , budgétisées, vers sa concrétisation concrete sur le terrain, là celles et ceux qui sont dans l’inconfort social , chomage, difficultés administrative ; là il est vraie toutes personnes en prise direct savent mieux que d’autres ce signal d’alarme !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com