Actualités

Jean-Hugues Ratenon : « Il est urgent de trouver des solutions »

La situation de La Réunion —2—

Céline Tabou / 5 décembre 2010

Jean-Hugues Ratenon a rappelé la violence que la pauvreté fait subir à la majorité de la population dans notre pays.

« Au delà des chiffres, ce sont des hommes et femmes qui vivent dans la souffrance. Ce sont des êtres humains qui chaque jour tentent de survivre, de trouver des solutions pour arrondir les fins de mois. En dépit des aides, le problème de fond est ancré, parce qu’après l’immédiat, il n’y a plus rien », a expliqué le délégué.

La cohésion sociale est gravement atteinte. Pourtant les droits fondamentaux font partie du bloc constitutionnel du droit français. Mais la pauvreté persiste, le chômage est massif, le mal logement persiste. Ces atteintes aux droits fondamentaux entraînent la violence à tous les niveaux de la société.

L’environnement est porteur de créations d’emploi, rappelle Jean-Hugues Ratenon, notamment dans la gestion des déchets, protection de la biodiversité, et le traitement des eaux usées. Et cela d’autant plus que 42% du territoire est un Parc national reconnu comme patrimoine mondial de l’humanité, qu’il faut protéger et valoriser par une politique environnementale, et touristique.

Jean-Hugues Ratenon dénonce « un système économique qui néglige les facteurs humains et qui est comme une statue de cire. Il lui manque la vie de l’être, en chair et en os ».

Devant l’urgence, des pistes existent pourtant pour notre île, et elles peuvent être rapidement explorées. Cela passe par l’aide aux personnes dépendantes, qui permet à des femmes et des hommes de travailler pour aider les autres. « Nous exigeons une expertise dans ces grands domaines d’activité émergeants pour voir comment ça se traduit en nombre d’emplois ».

Appelant au plein emploi, Jean-Hugues Ratenon prône « la mobilisation, la mutualisation de tous les moyens financiers susceptibles de l’être et par la même occasion trouver d’autres voies de financement ».

Céline Tabou


Kanalreunion.com