Actualités

Jean-Régis Ramsamy : docteur en Histoire

Soutenance d’une thèse sur la part indienne du peuplement de La Réunion

Témoignages.re / 29 novembre 2012

Lundi après-midi, Jean-Régis Ramsamy était face au jury pour soutenir sa thèse de doctorat. La salle de l’amphi 4 de la faculté de lettre était bien remplie pour l’occasion, ce qui prouve l’intérêt des Réunionnais pour des sujets qui les concernent directement. En effet, l’étude pose la question de la part indienne du peuplement de La Réunion.

JPEG - 42.7 ko

La thèse était intitulée : “Les travailleurs indiens sous contrat à La Réunion (1848–1948), entre le retour programmé et le début des intégrations”.

Il s’agissait pour l’auteur de comprendre comment des milliers de petits travailleurs indiens ont fait pour s’adapter à La Réunion, à l’issue de leurs contrats. Beaucoup sont restés dans l’île, tentant de s’insérer au fil des opportunités. Certains se sont hissés au sommet de l’économie, mais une grande partie est restée dans la population générale, à l’échelle inférieure. Comme d’autres groupes, il y eut des cas de conscience qui se sont mal terminés. À la veille de célébrer le 350e anniversaire de la naissance du peuple Réunionnais, un tel travail vient enrichir la somme des connaissances déjà disponibles. Il ne reste plus que l’Éducation nationale pour s’élever au niveau de l’ambition réunionnaise et accorder plus de place à l’Histoire réunionnaise dans le programme scolaire.

De l’avis même des experts qui l’ont « cuisiné », embrasser un siècle d’histoire (1848 à 1948) fut une tâche ardue à laquelle l’impétrant s’est bien acquitté, surtout en abordant les enjeux globaux de la question. Les débats ont été fort intéressants, car, au-delà des convenances qui siéent à la circonstance, des points de contradictions ou des éclaircissements étaient soulevés entre experts et historiens. Le public très composite en a apprécié.

Le jury qui lui a décerné le titre était composé de Sudel Fuma, directeur de thèse, de Yolande Govindama (Université de Rouen), de M. Singaravelou (Bordeaux III) et de Prosper Eve, historien et président.

JPEG - 47.6 ko
JPEG - 14.7 ko


Kanalreunion.com