Actualités

Jean-Yves Langenier : « Je m’engage à soutenir l’engagement de François Hollande pour La Réunion »

Débats hier soir sur Réunion 1ère : 2e circonscription

Témoignages.re / 7 juin 2012

Malgré le renfort apporté par l’animatrice du débat à Huguette Bello, Jean-Yves Langenier a réussi à exposer son programme, celui du prochain député de la 2e circonscription.

Lors du débat organisé hier soir à la télévision par Réunion 1ère, Jean-Yves Langenier a été tout de suite interrogé sur son « duel avec Mme Bello » dans la 2e circonscription et il a simplement rappelé à ce propos que cette personne « n’est plus membre du PCR ». Il a également déclaré que l’essentiel pour lui est la mise en œuvre du projet de développement que le président de la République s’est engagé à réaliser, suite — entre autres — à la « démarche originale » que le PCR a eue avec François Hollande.
Concernant le problème du logement, le candidat du PCR a rappelé les besoins de 9.000 logements à construire chaque année, dont 5.000 financés par la Ligne budgétaire unique, et que « c’est la responsabilité de l’État de respecter ce rythme ». C’est pareil pour le foncier, où il faudra aussi « préserver l’espace pour l’agriculture ».

Une loi-cadre contre les violences familiales

À propos du chômage, « la situation est catastrophique » à La Réunion, a souligné le maire du Port, qui a rappelé à la fois les « mesures immédiates à prendre par le gouvernement » mais aussi les autres propositions spécifiques validées par le chef de l’État pour les Réunionnais. C’est le cas par exemple des dizaines de milliers d’emplois à créer dans l’économie sociale et solidaire, dans les services d’aide à la personne et de protection de l’environnement, dans les grands chantiers du logement, du tram-train, de l’autosuffisance alimentaire, de l’autonomie énergétique, etc.
Interrogé par Valérie Filain sur les violences familiales, Jean-Yves Langenier s’est prononcé pour le vote d’une loi-cadre qui prend en compte tous les aspects de ce grave problème au niveau des sanctions, mais aussi dans le changement des comportements par l’éducation et le soutien aux associations.

« Rien n’est joué »

À propos du sondage publié avant-hier sur la 2e circonscription, le candidat du PCR a déclaré que celui-ci « ne reflète pas la réalité du terrain » et que « rien n’est joué ». D’autant plus que si le bilan de la députée sortante « n’est pas contestable, il pourrait être mieux ». Cela est d’autant plus préoccupant qu’elle n’a pas eu un seul mot sur le projet de développement réunionnais sur lequel s’est engagé le président de la République.
C’est pourquoi Jean-Yves Langenier a conclu ce débat en déclarant : « Je m’engage à soutenir l’engagement de François Hollande, à lutter contre le chômage, pour le droit au logement, pour que les Réunionnais connaissent un vrai développement, un pouvoir d’achat meilleur, une baisse des prix, la fin des monopoles et des abus bancaires, tout ce qui touche les plus pauvres ». Une conclusion abrégée par l’animatrice qui a coupé la parole à Jean-Yves Langenier, incroyable, mais vrai !


Kanalreunion.com