Actualités

Jean-Yves Langenier : « Je ne suis l’esclave de personne, je suis un homme libre ! »

Réponse du candidat communiste au partisan d’Huguette Bello

Témoignages.re / 16 mai 2012

En venant déposer sa candidature à l’élection législative de la seconde circonscription, Jean-Yves Langenier a rencontré Jean-Marc Gamarus, un soutien d’Huguette Bello. Ce dernier avait attaqué personnellement le candidat communiste lors de la présentation du mouvement contre le PCR dirigé par Huguette Bello. Hier, Jean-Yves Langenier a répondu à l’insulte.

Un simple dépôt de candidature peut parfois se transformer en une confrontation orageuse, comme cela a été le cas hier. Jean-Yves Langenier, candidat PCR à la députation dans la 2ème circonscription, est allé déposer son dossier hier matin. Dans le même temps, il a croisé Jean-Marc Gamarus, candidat dans la 7ème circonscription et soutien d’Huguette Bello. Le même Jean-Marc Gamarus qui, dimanche 13 mai, lors du rassemblement du comité d’Huguette Bello à Saint-Paul, a apostrophé Jean-Yves Langenier en déclarant : « Va dire à ton maître que nous condamnons l’injustice, la division, la cassure, l’exclusion, la guerre fratricide ». En croisant Jean-Marc Gamarus hier, Jean-Yves Langenier s’est adressé à lui : « L’esclave de service vous salue bien ». Visiblement gêné, Jean-Marc Gamarus lui a répondu : « On est du même bord, on a toujours été ensemble ». Le maire du Port lui a ostensiblement tourné le dos et est parti.
Jean-Yves Langenier a dit « regretter profondément que certains aient la volonté de rabaisser le débat à ce niveau ». « En m’invectivant et en me renvoyant à mon maître Paul Vergès, ce n’est pas seulement moi qu’il a insulté, il a aussi insulté les Portois dont je suis maire, et notre Histoire », a conclu Jean-Yves Langenier.

Avec Imaz Press Réunion


Kanalreunion.com