Actualités

Joé Bédier dévoile son projet pour Saint-André

Elections municipales

Paul Dennemont / 19 février 2014

Joé Bédier, entouré de Gélita Hoarau et Jean Max Govindassamy et en présence de nombreux sympathisants a tenu hier, mardi 18 février, une conférence de presse pour présenter son projet pour Saint-André, élaboré en concertation avec celles et ceux qui l’accompagnent dans la bataille des municipales. Un projet ambitieux construit autour de quatre axes prioritaires :

JPEG - 83.1 ko
Joé Bédier et Gélita Hoarau lors du dernier meeting à Saint-André. Hier, ils ont rencontré la presse pour présenter le programme.

1- Rendre la ville plus attractive par l’amélioration du cadre de vie et des services à la population.

Il est urgent, dit Joé Bédier, de doter la ville d’un Plan Local d’Urbanisme(PLU).Projet bloqué par le maire depuis juin 2012 pour des raisons ignorées du Conseil Municipal. Il s’engage donc à relancer dès son élection la procédure.
Tout comme il juge essentiel de rénover le centre-ville aujourd’hui dégradé et de doter Saint-André d’un plan de circulation efficace. Améliorer la vie quotidienne des habitants par des mesures de proximité, et l’installation de services publics performants et faire de Saint-André une véritable ville sportive, tels sont également les engagements de Joé Bédier et de son équipe.

2- Faire de Saint-André un grand pole d’activités et d’emplois.

Il s’agit là d’une priorité. Il s’engage avec les élus qui vont l’entourer à mettre en œuvre une politique d’accueil des entreprises et d’activités créatrices d’emplois, par la création de zones industrielles. Ces outils font actuellement défaut à Saint-André. Toujours dans cet objectif, l’effort sera mis pour mieux valoriser nos atouts touristiques, notamment les circuits économiques et culturels. La diversification agricole, la pêche artisanale sont également abordés dans ce volet.

3- Une ville solidaire.

42% des familles Réunionnaises vivent sous le seuil de pauvreté. Saint-André, malheureusement, ne fait pas exception. La lutte contre la précarité et l’exclusion sociale sera parmi les priorités, en renforçant les dispositifs déjà existants, et la mise en place d’une politique visant à anticiper les difficultés, en agissant pour le droit au logement, en favorisant l’insertion, le soutien scolaire, en impliquant les parents, ou encore des mesures pour la jeunesse trop oubliée.

4- Le changement de pratiques politiques et de méthodes de gestion municipales.

Joé Bédier est décidé à mettre fin à ces pratiques d’un autre âge dans les affaires de la commune .L’expression citoyenne sera favorisée. Les employés communaux verront leurs droits respectés. Un plan de revalorisation et de titularisation des personnels non titulaires sera mis en œuvre. Les élus insiste-t-il, se consacreront principalement aux fonctions pour lesquelles ils ont été désignés. Un élu, un mandat, une indemnité pour l’efficacité de l’exercice du mandat. Ce n’est là qu’un bref résumé du projet pour Saint-André qui comporte cinquante propositions, et auquel Gélita Hoarau après une brève intervention sur le volet social, a apporté son entière adhésion.

Paul Dennemont


Kanalreunion.com