Actualités

Jusqu’où ira la ligne suicidaire du PS à La Réunion ?

Après la tentative de putsch à Trois-Bassins

Manuel Marchal / 15 avril 2010

Aux régionales, la Fédération PS a fait le choix de donner la victoire à l’UMP en se maintenant avec 13% des voix au premier tour. Lundi, des élus socialistes sont allés plus loin, ils ont voté avec l’UMP pour tenter de faire tomber une municipalité progressiste. Cette ligne suicidaire sera-t-elle désormais la norme pour le PS à La Réunion ?

Au lendemain de la tentative de putsch initiée par des élus socialistes contre le maire de Trois-Bassins, le "JIR " a rappelé le fond du problème. Il explique que la commune est en effet pénalisée par la question du foncier. Devant la nécessité de constituer des réserves foncières pour que les habitants de Trois-Bassins puissent avoir droit à un logement décent dans leur commune, le maire n’a que pour seule solution de recourir à l’expertise de l’Etablissement public foncier régional (EPFR).
Cette initiative ne fait que, comme le souligne le "JIR", rattraper des décennies de retard.
C’est contre cela que les élus PS ont voté, et ils ont cru qu’en s’alliant avec l’UMP, ils allaient réussir dans leur entreprise de démolition. Car force est de constater que le maire actuel ne peut pas être tenu pour responsable de plusieurs décennies de retard. La responsabilité de cette situation est à rechercher du côté de l’opposition municipale qui a été aux commandes pendant justement des décennies et jusqu’à mars 2008.
Voilà donc où en sont des élus socialistes. Ils sont prêts à faire subir à leurs concitoyens une politique de casse et de pénurie uniquement pour contrecarrer un projet de développement. Initiée lors des élections régionales et confirmée par les félicitations de Michel Vergoz à Didier Robert, cette ligne suicidaire a franchi une nouvelle étape à Trois-Bassins où des élus socialistes ont voté avec l’UMP contre la majorité de progrès. Cette ligne suicidaire sera-t-elle désormais la norme pour le PS à La Réunion ?

M.M.


Kanalreunion.com