Actualités

L’AJFER s’engage dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon

Après les réponses apportées par le candidat du Front de Gauche aux propositions des jeunes

Témoignages.re / 12 mars 2012

A l’occasion d’une conférence de presse à Saint-Denis, l’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion (AJFER) a annoncé son soutien au candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier a exprimé son accord sur certaines propositions évoquées par l’organisation dans un courrier.

Conscient du « combat exemplaire pour la jeunesse réunionnaise, si durement frappée par le chômage », mené par l’AJFER, cette dernière a salué « un candidat à l’écoute, qui a su prendre toute la mesure des problématiques auxquelles nous devons faire face à La Réunion, et qui a su détecter la nécessité de changer profondément et globalement les choses ».

Des « points de convergence » avec Jean-Luc Mélenchon

En avril 2011, l’AJFER avait rencontré Jean-Luc Mélenchon, et à cette occasion, ce dernier avait évoqué « des points de convergence » sur la situation sociale et politique « insoutenable », le « profond malaise » dans la société et avait évoqué des solutions reposant sur « la nécessité de changer le système ». « Suite à cet échange relativement court sur les questions fondamentales que posent notre société et la réflexion pour notre avenir, les échanges avec Jean-Luc Mélenchon se sont poursuivis », a indiqué Gilles Leperlier, président de l’AJFER.
Face à l’aggravation de la situation et compte tenu de l’élection présidentielle, l’AJFER a décidé d’envoyer un courrier aux trois candidats : François Hollande (PS), Eva Joly (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche). Rappelant l’analyse faite par l’organisation de la jeunesse sur la condition des jeunes Réunionnais, celle-ci a communiqué une série de propositions axées sur l’emploi : priorité à l’embauche des Réunionnais, reconstruction du service public, adaptation des formations en fonction des besoins en emplois à La Réunion, création de structures permettant aux personnes de réaliser leur projet professionnel et le développement d’une économie sociale et solidaire.

« Initier un développement propre de l’Ile »

Le candidat du Front de Gauche a répondu au courrier et a été en accord « sur le fond et l’essentiel » des propositions faites. Le candidat a dénoncé une « jeunesse réunionnaise (…) sacrifiée par le modèle de développement actuel de l’Ile. (…) Regardons la situation en face. La situation de l’emploi à La Réunion est la plus grave de France et de toute l’Union européenne ».
Dans son courrier, qui sera publié le mardi 13 mars, Jean-Luc Mélenchon a rappelé ses mesures fondamentales de partage de richesse, de planification écologique et de redéfinition du rôle de l’Europe. « Mes propositions d’un nouveau modèle de développement s’inspirent des projets et réalisations portés par le meilleur de la société réunionnaise », a écrit le candidat à la Présidentielle, qui a souhaité une rupture franche avec un modèle à bout de souffle.

Soutien au candidat du Front de Gauche

« Face au chômage de masse, Jean-Luc Mélenchon répond développement, planification, projet et avenir. Nous ne sommes pas sur de la com’, ça semble être moins bling-bling, mais au moins, on aborde les vrais sujets, il y a une volonté de rendre une dignité aux femmes et hommes de ce pays, une volonté de faire avancer la situation sur le long terme et dès aujourd’hui », a expliqué Gilles Leperlier.
Ces raisons ont conduit l’AJFER à « mettre ses forces au service de cette campagne qui repose sur une approche globale (un nouveau modèle de développement) en réponse à nos problèmes » et à « être un des relais des propositions et de la vision de Mélenchon dans l’île ». La participation de l’AJFER sera également visible lors de la marche pour la 6ème République, évènement symbolique de prise de la Bastille, dimanche 18 mars à Paris, et à La Réunion, le meeting du 25 mars à la Halle des manifestations du Port.

Céline Tabou


Kanalreunion.com