Actualités

L’Alliance a des propositions, pas des promesses

Continuons à faire avancer La Réunion avec des projets concrets

Témoignages.re / 20 mars 2010

L’Alliance fait la différence avec les autres listes sur un point essentiel. Ce qu’elle dit, elle le fait. Didier Robert peut parler de 2.000 bus, il ne sait pas comment il va les payer et il ne sait même pas combien cela va coûter en réalité. D’un côté, on a des financements hypothétiques, des propositions qui ne tiennent pas la route, bref, du vide. Alors qu’avec l’Alliance, on a des réalisations qui vont se poursuivre avec des projets concrets.

o La route des Tamarins
Tout le monde se souvient que quand l’Alliance est arrivée à la Région en 2004, elle a dit qu’elle va faire la route des Tamarins. Les opposants ont dit que c’était impossible, ils ont même été jusqu’à multiplié les recours et les manifestations contre la route des Tamarins, ils n’ont pas pu arrêter la marche du progrès à La Réunion. Résultat : 5 ans après les élections, la route des Tamarins était inaugurée. Les plus farouches opposants de l’Alliance sont devenus des usagers quotidiens de cette route, Didier Robert y compris.

o La déviation de Grand-Bois
Depuis le mois dernier, un bouchon a sauté. C’est tout un quartier de Saint-Pierre qui est libéré des embouteillages grâce à un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros de la Région.

o Le boulevard Sud
Ce sont plus de 200 millions d’euros que la Région a investis à Saint-Denis pour réaliser le boulevard Sud. Oserait-on imaginer quelle serait la situation de la circulation à Saint-Denis si cet équipement n’avait pas été réalisé ?

o 100.000 chauffe-eau solaires
Quand Paul Vergès a dit que La Réunion allait gagner la bataille de l’autonomie énergétique d’ici 2025, il s’est attiré les foudres de ses opposants.
Selon eux, les Réunionnais n’étaient pas capables. Eh bien, le peuple a su montrer qu’il a le génie pour gagner.
Les premiers éléments de cette transformation, ce sont les chauffe-eau solaires, il y en a 100.000 à La Réunion.
L’autonomie énergétique, cela veut dire concrètement ne plus payer ses factures d’électricité car on produit soi-même son énergie.
Par exemple, dans le quartier RN4 du Port, une famille a installé des panneaux photovoltaïques sur son toit et elle vend son électricité à EDF. Le prix de cette vente couvre sa consommation et lui procure un revenu. Il n’y a pas que les grands groupes qui peuvent gagner de l’argent en produisant de l’électricité, le peuple peut aussi le faire.
Avec notre soleil et notre ingéniosité, nous pouvons augmenter notre pouvoir d’achat.

o Les lycées
Certains parlent de mettre de l’argent dans les programmes scolaires, d’autres disent qu’ils veulent donner un ordinateur aux lycéens, paroles, paroles. Pendant que les autres disent, la Région fait avec l’Alliance.
Au rythme de deux lycées tous les trois ans, la Région offre à la jeunesse réunionnaise des lycées Haute qualité environnementale (HQE). Chacun de ces lycées vaut plus de 50 millions d’euros, c’est une des contributions de l’Alliance à la réussite de la jeunesse réunionnaise.

o Plus de 420.000 touristes
Alors que partout dans le monde, la fréquentation touristique diminue, l’Alliance a créé les conditions pour qu’à La Réunion, cette fréquentation augmente, et que les entreprises du secteur puissent recevoir autant de touristes qu’avant la crise du chikungunya.


Kanalreunion.com