Actualités

L’Alliance appelle à une large mobilisation pour l’emploi

Le scandale de la construction de la centrale thermique évoqué au meeting de clôture à la salle Candin

Manuel Marchal / 12 mars 2010

Paul Vergès a révélé le scandale qui se trame pour la construction de la nouvelle centrale thermique du Port. Alors que le chômage ne cesse d’augmenter, aucun Réunionnais n’a été embauché parmi les centaines de personnes qui seront employés sur ce chantier. C’est la répétition d’un autre scandale lors de la construction de l’extension de la centrale thermique du Gol. Force est de constater que les représentants de la majorité parlementaire, Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé, ont été incapables de défendre les intérêts réunionnais auprès du gouvernement, actionnaire principal du constructeur de la nouvelle centrale thermique du Port.

À trois jours du vote, le grand meeting de clôture avec Paul Vergès a été un succès hier à Saint-Denis. Venus de tous les quartiers, les habitants de la capitale ont souligné l’amplification de la mobilisation autour du projet de l’Alliance et du rassemblement des compétences qui sera chargé de sa mise en œuvre.
Présidé par Alain Armand, ce meeting a été marqué par la révélation du plus grand scandale du moment. Alors que le chômage ne cesse d’augmenter à La Réunion du fait notamment de l’abandon de grands chantiers par les adversaires politiques de l’Alliance, Paul Vergès a révélé que les promoteurs de la nouvelle centrale thermique du Port ont décidé de refuser de recruter des centaines de Réunionnais. Car ne tenant absolument pas compte de l’urgence sociale vécue par les Réunionnais, et du vivier de compétences qui existe dans notre île, ces promoteurs ont décidé de faire venir d’ailleurs des centaines de personnes pour bâtir cette nouvelle centrale.
Tout le monde a encore en mémoire le précédent de la construction du Gol. La mobilisation des Réunionnais avait fait reculer ceux qui avaient tenté d’utiliser la misère d’ailleurs pour empêcher des Réunionnais de travailler sur ce chantier. Les membres de la majorité parlementaire portent une responsabilité dans ce refus de recruter des Réunionnais pour travailler à La Réunion. En effet, le maître d’ouvrage est EDF, une entreprise dont l’actionnaire majoritaire est l’État. Cela veut dire que le gouvernement a la possibilité d’influer sur les choix d’EDF. Mais manifestement, Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé n’ont pas été capables de faire entendre les intérêts de La Réunion.
Paul Vergès a appelé toute La Réunion à se lever le 14 mars pour faire échec à ce projet d’exclure des centaines de Réunionnais du droit à un travail. Il a souligné toute l’importance de se mobiliser pour que dimanche soir soit une grande et unique victoire.
Par ailleurs, la tête de liste de l’Alliance a évoqué les rendez-vous importants qui attendent les Réunionnais au cours des prochaines années, ainsi que l’importance des grands chantiers à réaliser afin de combattre la pénurie d’emplois.

M.M.


Meeting de l’Alliance à Sainte-Marie

Tous à la cité Gaspard à 17h30

Ce soir a lieu à la cité Gaspard de Sainte-Marie un meeting de l’Alliance. Marie-Pierre Hoarau et plusieurs militants étaient hier dans ce quartier de Sainte-Marie pour présenter les propositions de l’Alliance à la population.
Le meeting se tiendra dans la rue Lenoir. Est d’ores et déjà annoncée la participation de Marie-Pierre Hoarau, Maurice Gironcel, Michel Lagourgue et Yvon Virapin.


Kanalreunion.com