Actualités

L’Alliance élargie et renforcée pour faire gagner le projet réunionnais

Présentation de la liste de l’Alliance des Réunionnais pour la cohésion sociale et le développement durable

Manuel Marchal / 13 février 2010

Hier matin, la liste l’Alliance des Réunionnais pour la cohésion sociale et le développement durable, conduite par Paul Vergès, a été présentée à la presse. Elle concrétise une nouvelle pratique politique à La Réunion : créer un syndicat de compétences afin de créer les conditions du développement durable du million d’habitants. La liste illustre également un nouvel élargissement de l’Alliance vers la société civile et vers le MoDem, Entente Réunion et Europe Écologie.

« Vive La Réunion, car nous sommes en train de la rassembler pour son avenir et sa responsabilité » : c’est par ce mot d’ordre que Paul Vergès a conclu la présentation de la liste de l’Alliance qui portera le projet réunionnais de développement durable lors de ces élections régionales. Cette présentation avait lieu hier matin, et le dépôt de la liste s’est déroulé hier après-midi.
La liste de l’Alliance des Réunionnais pour la cohésion sociale et le développement durable s’organise autour des compétences nécessaires pour faire réussir les projets qui façonneront La Réunion du million d’habitants. Pour la mise en œuvre du Centre hospitalier universitaire, l’équipe animée par Catherine Gaud est renforcée par l’arrivée de Marie-Rose Gras.
Dans les énergies renouvelables, Philippe Berne et Marie-Pierre Hoarau amplifieront les avancées déjà obtenues au cours des dix dernières années. Dans le domaine économique, Philippe Jean-Pierre vient apporter ses compétences. Elie Hoarau et Brigitte Malet auront pour leur part la mission de piloter la contribution de la Région à la lutte contre l’aggravation de la crise sociale. Quant à Jean-Pierre Avril, il apportera sa longue expérience d’acteur économique à la réussite du plan réunionnais de développement durable.

JPEG - 25.6 ko
« Vive La Réunion, car nous sommes en train de la rassembler pour son avenir et sa responsabilité » : c’est par ce mot d’ordre que Paul Vergès a conclu la présentation de la liste de l’Alliance.
(photos Imaz Press Réunion)

« Elargissement considérable de cette Alliance »

« Notre stratégie est maintenue », souligne Paul Vergès, elle se décline à partir des énergies renouvelables, de l’autosuffisance alimentaire, de l’industrie de la connaissance. Mais ce développement durable ne sera pas possible sans « des mesures concrètes pour arrêter l’aggravation de la situation ». Paul Vergès rappelle que 52% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, ce qui caractérise un pays qui n’est pas développé. Avec l’augmentation de la population, il est urgent de redresser la situation pour ne pas mettre en danger la cohésion de la société.
Face à cette situation de crise, force est de constater « un élargissement considérable de cette Alliance », ce qui rappelle à Paul Vergès « la base sociale de la construction de La Réunion » autour du Comité républicain d’action démocratique et sociale (CRADS) au lendemain de la Seconde guerre mondiale. L’élargissement se caractérise notamment par l’arrivée de nouveaux membres de la société civile, par la participation de la tête de liste d’Europe écologie aux Européennes, Rahiba Dubois, de Michel Dennemont (Entente Réunion) et de Michel Lagourgue, président du MoDem Réunion.
Le président de la Région appelle également à « beaucoup de vigilance pour faire vivre cette union ».

« Aller vers l’ère de la responsabilité »

Ces élections régionales sont le moment de préparer « la sortie d’un système économique dépassé. Nous devons aborder une ère nouvelle ». Cette ère sera marquée par la recherche d’une solution à la double intégration de La Réunion, dans son environnement régional d’une part, et dans l’Europe d’autre part.
Ce passage marque la différence fondamentale avec la société post-coloniale. Il appelle à l’élargissement et à des compétences nouvelles.
À cela s’ajoute un projet annoncé par Paul Vergès : créer une grande structure pour fédérer les associations de La Réunion.
Maya Césari donne ensuite lecture de la liste des candidats aux régionales (voir pages 8-9), puis c’est au tour de plusieurs représentants de l’Alliance de s’exprimer. Paul Vergès conclut en appelant à « aller vers l’ère de la responsabilité ». Le président de la Région rappelle que ce droit a toujours été refusé aux Réunionnais, le moment est venu de « prendre ce droit pour être majeur et se faire respecter. J’ai connu des gouvernements, ils ont fini par nous respecter ».

Manuel Marchal

JPEG - 24.7 ko
Les participations de Rahiba Dubois, tête de liste d’Europe écologie aux Européennes, et de Philippe Jean-Pierre économiste caractérisent bien l’élargissement de la liste de l’Alliance.


Kanalreunion.com