Actualités

L’Alliance : « La Région sur une pente dangereuse »

Multiplication des recrutements sur critères politiques, explosion des charges de personnel

Témoignages.re / 7 juillet 2015

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, les conseillers régionaux de l’Alliance réagissent à la publication d’un article confirmant la multiplication des embauches sur critères politiques et non pas de service public. Les élus de l’opposition régionale s’inquiète pour l’avenir de la collectivité.

JPEG - 52.3 ko
À la dernière séance plénière de la Région, l’Alliance a été la seule à s’opposer à Didier Robert.

L’article paru dans la presse ce jour (6 juillet – NDLR) sur les « emplois politiques de la Région » confirme ce que n’a cessé de dénoncer l’Alliance tout au long de cette mandature : une gestion de la collectivité plombée par des considérations politiciennes, clientélistes et électoralistes au niveau de nombreuses décisions.

Cela est manifeste au niveau de la politique du personnel :

– d’une part, le nombre de recrutements opérés sur des critères politiques et dans de nombreux cas leur utilisation à des fins électoralistes. Il n’est pas normal que des agents payés par la Région, donc par les contribuables, consacrent tout leur temps à des activités relevant de fonctions ou de structures étrangères à la collectivité. De telles situations sont choquantes, légalement contestables et doivent cesser.

– d’autre part, le nombre d’emplois à la Région a explosé. Les emplois liés aux transferts de compétences ne suffisent pas à expliquer la croissance des effectifs. Alors qu’après les principaux transferts de compétences, les effectifs auraient dû être stabilisés autour de 1700, on en est à environ 2000 aujourd’hui, sans doute plus selon les derniers chiffres indiqués. La conséquence sur le plan budgétaire, c’est la flambée des dépenses de personnels qui ont doublé en 5 ans. Le poids de ces dépenses pèse de plus en plus lourdement sur la structure budgétaire et va obérer pour longtemps les marges de manœuvre financières de la Région alors qu’elle doit plus que jamais maîtriser ses dépenses de fonctionnement.

Force est de constater que la Région n’ a tenu aucun compte de l’alerte et des recommandations émises par la Chambre régionale des Comptes. La Région se trouve sur une pente dangereuse.

Alors que la marque de la Région était par le passé la qualité de sa gestion, que la collectivité régionale s’est toujours distinguée des autres collectivités en étant une administration de mission et en maîtrisant ses dépenses de personnel, cela n’est plus le cas aujourd’hui.

Certes, les charges assumées par la Région ont objectivement augmenté du fait du transfert de compétences. Mais à un moment où il convenait justement de faire preuve d’une grande rigueur et vigilance, la Région a ouvert le robinet des recrutements souvent motivés par des considérations politiciennes ou électoralistes.

L’Alliance regrette cette évolution qui est de nature à modifier l’identité même de la Collectivité régionale et qui est inquiétante pour l’avenir.


Kanalreunion.com