Actualités

L’aménagement et la solidarité au cœur des projets

Pas d’augmentation des impôts à Saint-André

Témoignages.re / 6 avril 2012

Lundi dernier, le Conseil municipal de Saint-André a voté son budget primitif. L’aménagement et la solidarité envers les plus fragiles restent les priorités. Tous les projets seront menés sans que les impôts augmentent.

Pour 2012, le budget de Saint-André (budgets annexes inclus) s’élève à 97,500 millions d’euros.

Sans augmenter les impôts, le maire et son Conseil municipal poursuivent leurs projets d’aménagements pour l’épanouissement de la population avec en point d’orgue un soutien pérenne à l’activité des différents acteurs de la commune et un accompagnement de la population la plus fragile.
Le maintien de la subvention de 1,9 million d’euros au CCAS, de à 0,600 million d’euros pour la caisse des écoles vont dans ce sens.
En investissement, les prévisions des dépenses pour l’année 2012 s’élèvent à 24,026 millions d’euros dont 20,500 millions d’euros de mouvement réels (16, millions d’euros d’équipement et 4,55 millions d’euros de remboursement d’emprunt).
Les secteurs d’intervention concernés : 4,163 millions pour les établissements scolaires, restauration scolaire et formation, 4,035 millions pour équipements sportifs, culturels, crèches et garderies, 6,035 millions pour l’aménagement, les services urbains et l’environnement, et 2,267 millions pour la modernisation de l’action publique.
Avec encore 2,7 millions d’euros de travaux en régie, la commune stabilise son effort d’investissement à près de 19 millions d’euros.
Et c’est donc dans un contexte économique marqué par la crise que le maire propose de maintenir les taux des impôts locaux au même niveau que 2011, afin de ne pas dégrader davantage le pouvoir d’achat des Saint-Andréens.

Plus d’un million d’euros pour les écoles

Le protocole technique signé le 14 février 2009 fait chaque année l’objet d’une actualisation du programme des travaux en concertation avec les parents élus aux différents comités et les équipes pédagogiques. À ce titre, elle est attentive aux attentes des partenaires de l’Éducation nationale et veille au respect des engagements pris en assurant une intervention équitable dans chacune des écoles. L’échéancier des interventions tient compte des priorités arrêtées et de la capacité financière de la commune. Au titre de l’année 2012, la municipalité poursuit ses efforts pour améliorer les conditions de vie des élèves dans les écoles. Le montant prévisionnel des travaux est estimé à 1.121.427,50 HT.

Plus de deux millions d’euros pour l’eau

Dans le cadre de renouvellement du réseau d’eau potable de la commune, des travaux ont été entrepris chemin Fantaisie (267.000 millions d’euros dont 57% financé par la commune) et du chemin Maunier (1.033.000 millions d’euros dont 72% financé par la commune).

Le réseau d’eau potable de Bras des Chevrettes dépend uniquement de la ressource en eau de Grand Bras dont la prise en rivière est située à Bras Mousseline. Cette unité de distribution n’est pas sécurisée en approvisionnement. Pour répondre à cette problématique, il est envisagé un raccordement des réservoirs de Bras Mousseline et de Sarabé. Montant de l’opération estimé à 955.000 millions d’euros HT

Le schéma directeur du réseau d’Alimentation en Eau Potable de Saint-André date de 2005. Il est donc urgent de le mettre à jour. L’objectif est d’identifier, de caractériser, de hiérarchiser et de planifier les aménagements stratégiques principaux du réseau d’AEP de notre territoire pour les 10 prochaines années. Montant de l’opération estimé à 80.000 millions d’euros HT.


Kanalreunion.com