Actualités

L’amendement de Paul Vergès contre le diabète repoussé : scandale à la veille de la Journée mondiale

J.B. / 13 novembre 2015

La Journée mondiale du diabète a lieu le 14 décembre. Cette maladie est un grave problème de santé publique à La Réunion. Elle est parmi les pays au monde les plus touchés, avec un taux de prévalence qui atteint 10 %. Cela place La Réunion au 6e rang mondial.
Dans ses conditions, la lutte contre le diabète est une priorité. C’est pourquoi le dépistage est mis en avant, afin de traiter au plus vite les personnes touchées, ce qui doit permettre d’éviter les complications très graves de cette maladie.

Mais avec la prévention, il est nécessaire de se pencher sur les causes du diabète. Il est admis que c’est une pathologie qui est liée à une alimentation déséquilibrée, trop riche en sucre ou en matière grasse, et à un manque d’activité physique.
L’excès de sucre est favorisé à La Réunion par une abondance de ce produit dans la nourriture et les boissons. C’est pour qu’à La Réunion et dans les autres régions d’outre-mer, ce taux de sucre soit ramené au même niveau que les normes françaises que Victorin Lurel avait déposé un projet de loi. Il avait été adopté par le Parlement.
Deux ans plus tard, ce texte n’est pas appliqué.

Pour que cesse ce surplace juridique lourd de conséquence sanitaire, Paul Vergès a déposé un amendement pour que les décrets s’appliquent. Malgré le fait que le sénateur de La Réunion ne soit pas dans la majorité sénatoriale, son amendement a été adopté, ce qui montre que la santé publique est une question qui peut transcender les clivages.
Mais à l’Assemblée nationale, la Commission des Affaires sociales a choisi de repousser cet amendement. À quelques jours de la Journée mondiale du diabète, c’est un véritable scandale.

Force est de constater qu’à l’heure où la lutte contre le diabète est mise en avant dans les médias, cette information n’a pas la place qu’elle mérite. Un Réunionnais sur dix est touché par une maladie, un élu de La Réunion propose un moyen concret de lutter contre cette maladie et sa proposition est repoussée par des députés de France. Comment ne pas être indigné ?


Kanalreunion.com