Actualités

L’avenir de la jeunesse réunionnaise passe par un véritable projet de société

Les jeunes de la Section dans la lutte

Témoignages.re / 30 septembre 2013

Pour cela, la priorité des priorités c’est qu’elle doit disposer d’un travail décent. Car la problématique de l’emploi des jeunes ici à La Réunion reste entière.

C’est très inquiétant d’où la prise de conscience de cette situation par l’ensemble des Réunionnaises et Réunionnais — de se mobiliser pour que des solutions soient adaptées à cette réalité qu’est l’embauche des jeunes ici à La Réunion.

Les dernières statistiques officielles confirment bien une dramatique aggravation de la situation. Le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues dépasse maintenant les 165.000.

Cette situation illustre bien la faillite de la politique menée actuellement par les décideurs. Cela ne dépend que de la volonté de ceux qui ont en charge cette compétence. En l’occurrence l’État.

La réalité est bien loin des effets d’annonce, le chômage s’accentue dans notre pays.

Les 2 grands services d’utilité collective que propose le Parti Communiste Réunionnais seront autant d’emplois réservés en priorité pour les jeunes réunionnais.

Tenant compte de la croissance de la population — de son vieillissement il nous faut réfléchir à la création d’emplois qui pourraient répondre à des dizaines de milliers de besoins nouveaux dans le domaine de la petite enfance – d’assistance aux personnes âgées, et porteuses de handicaps… d’accompagnement scolaire et d’animations… C’est la mise en œuvre d’un service d’aide à la personne.

L’autre service concerne l’environnement, il vise notamment :

— à la valorisation d’un espace qui est maintenant reconnu comme partie du Patrimoine mondial,

— au traitement des déchets et des eaux usées,

— au tri dans des installations de proximité,

— à l’épuration par lagunage et le recyclage.

Ce sont autant d’emplois dans ces 2 grands services qui seront réservés aux Réunionnais. Il serait discriminatoire que nos, jeunes ne puissent pas en bénéficier — c’est le cas dans l’éducation où chaque année pour la rentrée scolaire, on déplore l’arrivée massive des enseignants majoritairement de l’extérieur.

Dans le secteur public, là aussi, les emplois doivent être réservés aux Réunionnais qui ont réussi les concours — il faut absolument trouver une solution pour tous nos jeunes diplômés qui sont au chômage.

Dans le secteur privé aussi, la priorité doit être donnée au recrutement local.

En cette période de crise, notre responsabilité collective, par delà de nos considérations, doive nous conduire à nous rassembler et à donner le meilleur de nous-mêmes pour accompagner nos jeunes, pour être encore plus solidaires et unis dans cette lutte « qu’est l’emploi des jeunes » dans notre île.

  Les jeunes de la Section de Saint-Pierre

La section de Saint-Pierre est solidaire du Comité de l’Appel de l’Ermitage. D’où la mise en place d’une cellule de ce comité à Saint-Pierre.


Kanalreunion.com