Actualités

L’emploi à la "une" du journal de la section PCR

Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 11 janvier 2013

Dans notre édition d’hier, il a été question de la progression du chômage dans le Nord de La Réunion, sur le territoire des communes de Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne. Dans son journal, la section de Sainte-Suzanne a décidé d’informer la population sur les propositions du PCR pour l’emploi.

JPEG - 69.5 ko

50% de demandeurs d’emploi dans le Nord depuis 2008, c’est le constat de la Maison de l’emploi du Nord dans sa dernière publication. Le chômage frappe durement partout, y compris dans une région qui est pourtant le siège de nombreuses administrations publiques et privées.

La lutte contre le chômage constitue donc le principal dossier du dernier numéro du journal de la section PCR de Sainte-Suzanne. Dans l’édito, la section attire l’attention sur le chômage des jeunes et sur les engagements pris par le président de la République envers les Réunionnais sur ce sujet. Puis l’article principal du journal présente les propositions du PCR pour l’emploi.

La section informe également la population sur la Reconstruction, son origine et ses instances.

Elle donne également des clés pour comprendre ce qui est la réalité de la crise au GOUSSE. Enfin, un article relate la tenue à Sainte-Suzanne de travaux du dernier congrès de l’ACCD’OM, et l’inauguration de la stèle rendant hommage à tous nos ancêtres esclaves morts sans sépulture.

Le marché de la restauration des centres aérés suspendu

Le 6 janvier dernier, les jeunes rationnaires des centres aérés de Sainte-Suzanne ont été privés de repas. En conséquence, la commune a décidé de résilier le contrat la liant au prestataire aux torts exclusifs du titulaire du marché. Voici le communiqué de la commune, apportant les précisions sur le règlement du problème.

« Nous avons constaté que le fournisseur devant livrer les repas aux centres aérés (CLSH) de la Commune pas respecté ses engagements.

Cette situation est inadmissible. En conséquence, suite à ces manquements, nous avons informé la société SQ.PRESTILES que nous allons suspendre l’ensemble du marché et entamer une procédure de résiliation aux torts exclusifs du titulaire.

Dans les jours à venir,
a Collectivité fera appel à un autre fournisseur et s’assurera que les repas seront livrés en temps et en heure.

D’ores et déjà, nous avons pris les mesures qui s’imposent pour faire livrer les repas par un autre fournisseur et un retour à la normale est prévu dès demain matin (le 8 janvier—NDLR).

Nous tenons à présenter aux parents des enfants toutes nos excuses pour cet incident indépendant de notre volonté. »


Kanalreunion.com