Actualités

L’emploi, au cœur des préoccupations des Tamponnais

Politique et social

Témoignages.re / 12 octobre 2013

Les militants et adhérents du PCR au Tampon ont échangé sur l’emploi des jeunes à La Réunion, lors d’une réunion de section.

JPEG - 44.6 ko
À la section du Tampon, débat sur l’emploi des jeunes.

Le constat est alarmant d’autant plus que le contexte économique et social de La Réunion ne présage pas de sortie de crise d’ici quelques années. Le seul moyen est de changer de modèle de développement pour permettre aux jeunes d’avoir un avenir à La Réunion et dans la zone océan indienne.

Avec un taux de plus de 30% chez les 15-64 ans, Le Tampon fait partie des communes dont l’activité principale est l’agriculture (+17%). La situation des planteurs aujourd’hui est de plus en plus difficile et demande des mesures urgences pour sauver la filière canne et tout le secteur. Des mesures doivent aussi être engagées pour permettre aux planteurs et aux générations présentes et futures de pouvoir vivre décemment de leur travail.

De nombreux jeunes de mieux en mieux formés s’engagent dans le domaine de l’agriculture, mais se retrouvent très souvent sans emploi, faute d’aide et de soutien. Aucune perspective ne leur est offerte, alors que l’autosuffisance alimentaire peut permettre le maintien de la filière canne et créer des emplois pour des jeunes.

Le PCR propose de valoriser des terres agricoles en friche, soit 3.000 hectares récupérés qui pourraient être consacrés à des cultures vivrières. Avec un marché porteur comme la restauration collective avec les écoles, les hôpitaux, les services publics, il est possible de développer notre industrie agro alimentaire. Les opportunités pour les planteurs et les jeunes sont immenses, mais elles demandent une volonté politique pour sauver notre secteur agricole. Au Tampon, comme ailleurs, l’agriculture est la clé pour sortir La Réunion de la crise qu’elle subit depuis 60 ans.

T.C.


Kanalreunion.com