Actualités

« L’entraide et la solidarité : les piliers de la vie »

Béatrice Ethève

Témoignages.re / 2 mars 2011

Juste avant de prendre ses fonctions d’animatrice, “Témoignages” a rencontré Béatrice Ethève, suppléante d’Alain Zaneguy à ces cantonales, qui nous dévoile un peu de sa personnalité.

En tant que suppléante, quel est votre rôle ?

- Lorsqu’une personne du canton a besoin d’informations sur les compétences ou réalisations du Conseil général, je peux les orienter vers l’élu compétent.

Pour vous que signifie « la politique » ?

- Cela veut dire ésèy batay pou mon culture, défand mon péi, de faire en sorte que le lien humain se renforce et d’œuvrer pour un monde meilleur.

Quelles sont les actions que vous souhaitez mener pour ce canton ?

- Je compte m’impliquer dans la réalisation de projets émergents touchant la culture et le sport. Selon moi, cela est une voie pour l’insertion des jeunes. Je désire également populariser les outils du Conseil général auprès du plus grand nombre.

Vous vous questionnez quant au devenir de La Réunion ?

- Tous les jours, je m’interroge quand je vois tous ces jeunes déscolarisés. Que vont-ils devenir ? Il serait urgent de se pencher sur cette problématique pour y apporter des solutions réelles et efficaces. Et si l’on pouvait agir ainsi dans d’autres domaines.

Quelles sont vos convictions ?

- Pour moi, les piliers de la vie sont l’entraide et la solidarité. Pour exemple, lorsque l’on organise une action — une sortie —, on sait que l’on peut compter l’un sur l’autre et peu importe la situation sociale. Tantôt, un groupe de personnes sera bénévole à l’encadrement. D’autres spontanément emmèneront le carri, le gâteau, etc. pour que les vacances en famille se passent au mieux. En cas de difficulté à se déplacer, une solution est trouvée. Ainsi la chaîne de la solidarité se met en action.

Plus de « solidarité » entre les Réunionnais, Béatrice Ethève agit en ce sens à son échelle et tous les jours. Et si tous, on œuvrait dans ce sens ?


Kanalreunion.com