Actualités

L’heure de la responsabilité a sonné, comme en 46

Un 4ème beau meeting du PCR hier au Port

Témoignages.re / 6 novembre 2010

Après Saint-Louis, Saint-Pierre et Sainte-Suzanne, le Parti communiste réunionnais a tenu hier soir au Port un 4ème meeting très réussi, pour informer les Réunionnais sur la gravité des effets de la politique de Sarkozy et de ses complices “péi”. Ce fut aussi un moment très fort pour préparer le 7ème Congrès du Parti, qui se tiendra les 4 et 5 décembre prochains en vue d’apporter les solutions des Réunionnais aux problèmes de notre pays lors des prochaines échéances électorales, dont la présidentielle de 2012. D’où l’importance d’être tous unis et mobilisés pour assumer notre responsabilité lors d’un rendez-vous historique aussi important que celui de la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est l’appel lancé par Jean-Yves Langenier, Élie Hoarau et Paul Vergès.

La grande salle du Centre du Cœur Saignant au Port était bien remplie hier soir et l’ambiance très chaleureuse pour ce meeting animé par Virgil Rustan. Le secrétaire de la section communiste portoise a d’abord salué le groupe de femmes mahoraises “Nouvelle Génération” qui a ouvert cette soirée par une belle danse, avec une musique très émouvante. Le brillant animateur “Doni”, membre du groupe des jeunes communistes portois, a souligné à cette occasion la détermination de la jeunesse réunionnaise à « faire avancer les choses avec les anciens et changer notre société tous ensemble ».
Virgil Rustan a également expliqué à quel point il est important d’informer la population sur la gravité des conséquences de la politique de casse sociale menée par le gouvernement et de résister à cette politique. Il a souligné à quel point la municipalité du Port soutient ce combat.

« Une politique néfaste »

Un soutien illustré par l’intervention du maire du Port, qui a félicité les militants qui se sont mobilisés pour la réussite de ce meeting. Jean-Yves Langenier a également mis l’accent sur « la politique néfaste du gouvernement dans tous les secteurs de la vie », en particulier du fait de sa réduction des dotations aux communes. La politique économique, sociale et fiscale de Sarkozy est « au service des plus riches et au détriment de la population de condition modeste, qui va souffrir de plus en plus ».
Voilà pourquoi, les Portois comme tous les Réunionnais vont devoir se battre encore davantage pour rejeter cette politique. D’où l’importance aussi de la jeunesse dans cette mobilisation de masse.
Et Jean-Yves Langenier de conclure : « nous avons d’importants rendez-vous devant nous et ce meeting est une étape importante du tournant historique auquel nous devons nous préparer ».

« Ne restons pas les bras croisés »

Ensuite, Élie Hoarau a d’abord félicité les Portois pour leur mobilisation à l’occasion de ce meeting et il a salué particulièrement la présence de nombreux jeunes mais aussi de militants de l’autre génération comme Bruny Payet. Puis le secrétaire général du PCR a expliqué l’importance de ces réunions d’information et de mobilisation organisées par le Parti en raison de la gravité de la situation et de son aggravation si la politique gouvernementale actuelle continue dans les prochaines années.
Pour Élie Hoarau, les élus réunionnais qui soutiennent cette politique gravissime auront des comptes à rendre lors des prochaines échéances électorales ; « mais c’est dès maintenant que nous devons combattre ces élus et rassembler au maximum la population réunionnaise pour changer de politique ». « Dans cet esprit, nous avons une grande responsabilité pour La Réunion et nous ne devons pas reculer devant cette responsabilité », a-t-il ajouté.
C’est pourquoi, « le Congrès du PCR va faire des propositions en vue d’un pacte présidentiel pour l’avenir de La Réunion, afin de construire enfin un développement durable ; si nous réfléchissons tous ensemble, nous pouvons trouver des solutions à nos défis et redonner de l’espoir à la population. D’ailleurs, les Réunionnais ont toujours su trouver des solutions à leurs problèmes, comme en 1946 avec Raymond Vergès et Léon de Lépervanche. Ne restons pas les bras croisés et suivons leur exemple », a conclu Élie Hoarau.

« Relancer l’espoir dès l’an prochain »

Dernier intervenant, Paul Vergès a également mis l’accent sur le fait que « depuis plus de 60 ans, les militants et dirigeants communistes réunionnais n’ont jamais été devant une telle responsabilité que celle d’aujourd’hui ». Il a regretté que dans la plupart des médias on ne donne jamais d’explications sur les problèmes principaux des familles en difficultés et il a rappelé qu’il a fallu se battre pendant un demi-siècle pour obtenir l’égalité des droits sociaux avec ceux de l’hexagone mais que les différents gouvernements n’ont pas mené une politique de développement demandée par le PCR depuis sa fondation en 1959.
Le président de l’Alliance a expliqué que tous les représentants des forces progressistes en France qu’il a rencontrés lui ont dit que c’est aux Réunionnais de leur faire savoir ce qu’ils proposent pour le développement durable de leur pays. « C’est donc à nous-mêmes de dire comment nous voulons tout changer dans tous les domaines pour répondre aux besoins de la population actuelle et des nouvelles générations. Nous devons associer tous les Réunionnais à ce changement. Voilà pourquoi, dès les prochaines cantonales en 2011 il faut conforter la majorité actuelle du Conseil général. Ce sera une étape décisive pour le grand changement un an après et relancer l’espoir », a conclu Paul Vergès, longuement applaudi.
En fin de meeting, Virgile Rustan a lancé un appel aux Portois à se mobiliser ce samedi matin sur la place des Cheminots en soutien à K.O.I. et ensuite pour le rassemblement de l’intersyndicale devant la Préfecture contre la réforme des retraites.

Correspondant


Kanalreunion.com