Actualités

L’indignité d’un ministre et de son gouvernement

Témoignages.re / 21 décembre 2011

Dans un communiqué, la CGTR dénonce le mépris du ministre Châtel à l’égard des salariés.

« La réponse de M. Châtel est inquiétante tant elle est pleine de mépris pour le droit social et la légalité, lourde de menaces en justifiant le contournement de la loi par des licenciements. Nous étions habitués à ce genre de comportement coutumier (?) de la part des employeurs du privé même si c’était souvent “en off”. Cette fois-ci, l’employeur public qu’est l’État l’assume haut et fort.

Avec eux, tout est possible, surtout le pire.

La position de M. Châtel est remplie de morgue à l’égard de la France d’en bas et le salariat, confondante en matière de renversement de la charge de responsabilité, transférée sur le syndicat, qui demande l’application du droit et partant sur le salarié qui aurait l’outrecuidance de réclamer ses droits.

Un ministre se doit d’adopter la neutralité. Mais, en pointant du doigt la CGTR, ce ministre ne fait que nous conforter dans notre bataille. Oui, la CGTR combat le patronat et son complice qu’est ce gouvernement et consorts de la droite décomplexée.

L’indignité des propos de M. Châtel ne peut que rejaillir sur lui tout entier.

M. Châtel et son gouvernement sont dangereux notamment pour les travailleurs et les classes sociales défavorisées.

La CGTR tout entière apporte sa solidarité aux salariés en lutte et appelle à résister à la répression gouvernementale et patronale.

Le Secrétaire général de la CGTR
Ivan Hoareau »


Kanalreunion.com