Actualités

L’occasion en or pour le changement

Dans 4 jours, l’élection présidentielle

Témoignages.re / 18 avril 2012

Il ne reste plus que 4 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle dimanche. Ces 4 jours d’intense mobilisation visent à donner une avance décisive au candidat qui s’est engagé dans un contrat particulier avec la population de La Réunion.

À 4 jours de la présidentielle, c’est la mobilisation pour en finir avec Sarkozy. Les cinq années qui s’achèvent sont désastreuses pour La Réunion et les Outre-mer en général. Elles ont marqué un désengagement sans précédent de l’État. Dans un document rendu public sur la base des travaux de l’INSEE, de l’UFC-Que choisir et de rapports parlementaires, le PS dresse le tableau des Outre-mer en ruines.
Dans les Outre-mer le chômage a augmenté de 37% durant le mandat de Sarkozy. Rappelons qu’au cours des 10 dernières années, les crédits pour l’emploi dans les DOM ont diminué de 451 millions d’euros, passant de 505 millions à 54 millions. Une division par 10.
Le FEDOM (Fonds pour l’emploi pour les DOM) a purement et simplement été supprimé. Ce FEDOM avait pour fonction le financement des emplois-aidés dans les Outre-mer.

Conséquences désastreuses

L’évolution du budget des Outre-mer a été une grave dégringolade : 7,7% de diminution entre 2007 et 2012, soit une perte cumulée de 150 millions d’euros.
L’investissement de l’État dans les Outre-mer a diminué de 425 millions d’euros en 5 ans, soit 39,4%. Sur ce point, Nicolas Sarkozy peut dire un grand merci à son représentant à La Réunion, l’UMP Didier Robert. Ce dernier a en effet démoli plusieurs grands chantiers co-financés par l’État : tram-train, nouvelle route du littoral ainsi que la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise.
Pour La Réunion, les conséquences de cette politique sont désastreuses. L’arrivée de Didier Robert à la présidence de la Région grâce au socialiste Vergoz a accéléré la crise. 60% des jeunes sont au chômage, plus de 151.000 Réunionnais sont inscrits à Pôle emploi.

L’aggravation des injustices

Force est de constater l’aggravation de deux facteurs de l’urgence sociale : la vie chère et le logement.
Concernant ce premier point, sur un panier de 20 produits de très grande consommation, il est constaté un écart de 80% entre les prix en France et ceux à La Réunion. De plus, dans les Outre-mer, les prix ont connu une hausse de près de 20% en 5 ans, soit beaucoup plus qu’en France. Alors, pour tenter de boucher les yeux du peuple, la Région et le Conseil général décident de distribuer de l’argent public aux monopoles du pétrole et de la grande distribution afin que ces derniers fassent baisser leurs prix tout en profitant du système.
En ce qui concerne le logement, plus d’un habitant sur 10 dans les Outre-mer vit dans un logement insalubre. À La Réunion, plus de 25.000 familles sont en attente d’un logement social et 40.000 vivent dans l’insalubrité.
Devant de telles injustices, lorsque la population se révolte, la seule réponse est la répression. C’est ce qui s’est passé en février dernier.

Sortons de l’impasse

Poursuivre sur une telle voie, c’est se condamner à l’impasse, en brisant tout espoir de redressement. Face à un tel champ de ruines, ce ne sont pas des mesures à la marge qui peuvent régler le problème. L’heure est aux changements profonds.
C’est précisément le sens des propositions que le Parti communiste réunionnais a adressées aux candidats à la présidentielle.
Devant cette initiative, François Hollande a eu une position très claire. Il a fait part dans une lettre de son plein accord avec les propositions du PCR, et a tenu à remettre sa réponse en main propre à Élie Hoarau, secrétaire général du Parti communiste réunionnais.
Quelques jours plus tard, lors de son séjour à La Réunion, le candidat s’est adressé directement au peuple lors d’un meeting à Saint-Louis. Il a affirmé son engagement pour le changement à La Réunion.
C’est la première fois qu’un candidat pressenti comme futur président de la République va aussi loin dans des engagements pour accompagner l’application de propositions réunionnaises pour le développement du pays.
Autant dire que dans 4 jours, c’est une occasion en or qui se présente pour enfin réaliser le changement que nous déciderons à La Réunion.

Le bilan de Sarkozy, c’est…



- Plus de 150.000 demandeurs d’emploi à La Réunion

- 60% des jeunes au chômage

- 37% de chômeurs en plus dans les Outre-mer

- baisse de 451 millions d’euros des crédits de l’emploi dans les DOM

- baisse de 425 millions d’euros des investissements de l’Etat dans les Outre-mer

- près de 20% de hausse des prix dans les DOM

Mercredi à 18h

Inauguration de la permanence PCR de Saint-Joseph

David Lebon et Clency Audit invitent à l’inauguration de la permanence de la section PCR de Saint-Joseph.

Cette cérémonie aura lieu en présence d’Élie Hoarau, Tatianna Assing, Guy Ethève et Gilbert Ramin.

Rendez-vous au 11, rue des Hibiscus, près du Lycée Paul Langevin.

• Contact-Infos : 0692-01-04-38


Kanalreunion.com