Actualités

L’OMSA est né : responsabilité et citoyenneté par le sport

Création de l’Office multisports de Saint-André

Témoignages.re / 31 août 2009

Samedi a eu lieu à Saint-André la présentation de l’Office multisports. Sur son blog, Éric Fruteau, maire de la commune, explique ce qu’apportera à la population la concrétisation de ce projet, un engagement d’Éric Fruteau et de son équipe.

J’adresse mes félicitations aux membres du comité directeur de l’OMSA.
Aujourd’hui, des personnes, bénévolement, décident librement d’unir leurs intelligences, leur compétence, leurs énergies au service de l’intérêt général.
L’OMSA a l’ambition d’être un acteur majeur de la politique sportive à l’échelle d’une commune de plus de 52.000 habitants.
Certes, mon équipe et moi-même avions pris l’engagement devant les Saint-andréennes et les Saint-andréens d’accompagner la création d’une instance telle que celle-ci.
La gestation et la naissance de ce “bébé” reste l’œuvre des bénévoles, des femmes et des hommes engagés dans la vie sportive.
L’Office se veut donc carrefour de l’Éducation physique et sportive et répond aux objectifs de réflexion, d’élaboration et d’action au service d’une politique sportive locale qui est en chantier depuis mars 2008. Les tâches sont nombreuses et les défis importants : recenser les besoins, accompagner les associations dans leur projet de formation, avis et propositions sur l’utilisation des installations sportives, promotion du sport, informer, fédérer autour de manifestations saint-andréennes…
Quoi de plus fort que de réunir autour d’une même table des acteurs pour partager des projets. C’est cela qui est innovant sur Saint-André. Se faire “gérer” le sport par les sportifs eux-mêmes. Les membres de l’OMSA sont aujourd’hui précurseurs. C’est un beau geste de démocratie participative. C’est ce que j’appelle la responsabilité et la citoyenneté par le sport.
Forts de cet outil, il nous faut maintenant poursuivre le travail avec l’OMSA. Accompagner l’élite, démocratiser encore plus, détecter les talents cachés dans nos quartiers. Cette jeunesse nous attend. Il nous faut aller la chercher.
Aux membres de l’OMSA, je dis : bravo, bonne chance, soyez force de propositions pour l’épanouissement de notre jeunesse par le sport !


Kanalreunion.com