Actualités

L’UMP écrasée dans l’Est

Saint-André

Témoignages.re / 21 mars 2011

Les deux candidats de Saint-André, Michèle Caniguy et Éric Fruteau partent en tête pour le second tour des élections cantonales dimanche prochain.

• Michèle Caniguy, canton 1 de Saint-André

Sérénité pour le second tour

La candidate de l’Alliance-PCR est arrivée en tête de ce premier tour des élections cantonales avec 35,9% des suffrages exprimés soit 1.820 voix, contre 34,7% pour Jean-Marie Virapoullé (1.761 voix). 51,2% des inscrits ont voté hier. Michèle Caniguy aborde avec sérénité le deuxième tour qui s’annonce. À l’annonce des résultats, elle a d’abord exprimé ses remerciements à ceux qui lui ont fait confiance dès ce premier tour et aux militants qui l’ont soutenue. Elle retient qu’elle arrive devant les candidats de Sarkozy et que le camp du progrès est largement en tête. Elle appelle au rassemblement de toutes les forces du progrès au second tour et demande aux abstentionnistes de participer à cette dynamique de victoire. « Depuis 2008, nous menons un travail sur le terrain avec la mairie », indique-t-elle. Dans ce canton, 61% des votants se sont exprimés contre la majorité présidentielle. À noter aussi que Michèle Caniguy était la seule femme candidate, face à 9 candidats.


• Éric Fruteau, canton 2 de Saint-André

La population ne veut plus de Virapoullé

Éric Fruteau remercie les électeurs et les militants qui ont participé à cette première victoire dans le canton 1 de Saint-André. Il retient qu’il arrive largement en tête par rapport aux autres candidats. Les électeurs se sont exprimés contre la majorité présidentielle représentée par « le camp Virapoullé ». « C’est la démonstration que la population ne veut plus de Virapoullé », note Éric Fruteau. Pour le candidat, la dynamique de victoire est lancée, il faut maintenant travailler au rassemblement de tous les Saint-Andréens et des forces de progrès pour battre les représentants locaux de Sarkozy.
Éric Fruteau félicite aussi Michèle Caniguy, qui est en passe de devenir la première femme conseillère générale à Saint-André. « C’est aussi la majorité avec qui j’ai travaillé ces trois dernières années au Conseil général qui se trouve confortée par ce résultat », affirme Éric Fruteau.


• Gélita Hoareau, sénatrice

« La victoire est à portée de main »

Gélita Hoareau était présente à Saint-André hier pour soutenir les candidats de l’Alliance-PCR. Elle se félicite des résultats de Michèle Caniguy, seule femme face à 9 candidats dans le canton 1. Elle constate que 61% des électeurs rejette la politique Sarkoziste et le clan Virapoullé. Pour elle, ce premier tour est déjà une victoire, et pour le second tour, la victoire est à portée de main.
Concernant les résultats d’Éric Fruteau, la sénatrice souligne que ces cantonales sont les premières élections de proximité depuis les Municipales de 2008. « La population a montré sa confiance en son maire et conseiller général sortant, ainsi qu’à son adjointe Michèle Caniguy. On peut espérer un renforcement de cette majorité au Conseil général ».

Propos recueillis par Edith Poulbassia


Kanalreunion.com