Actualités

L’UMP incapable de sauver des emplois

Tout comme Didier Robert, Sarkozy montre son incapacité

Témoignages.re / 21 janvier 2012

Au moment où Sarkozy lançait une énième opération de com’ intitulée « Vœux aux acteurs économiques », les médias annonçaient la nouvelle fermeture d’une usine employant plus de 200 salariés en Haute-Loire. Quelques jours après le naufrage de Seafrance, c’est une nouvelle fois l’incapacité de l’UMP à sauver l’emploi qui est à la Une. Une incapacité qui a des conséquences désastreuses à La Réunion.

Hier avait lieu au siège social une réunion dramatique pour les salariés du groupe Lejaby. Ils sont convoqués à un entretien à l’issue duquel une partie d’entre eux sera au chômage.
Cette société a déjà délocalisé toutes ses usines sauf une en dehors de la France. Malgré ses gains considérables, le patron n’arrive pas à dégager suffisamment de profits, et il jette l’éponge. Le seul repreneur propose le maintien de la marque et de son siège social, mais à la condition que la dernière usine ferme. Elle emploie plus de 200 travailleurs en Haute-Loire, une région loin des principaux centres économiques de la France.
Pour tous les travailleurs licenciés, il leur sera quasiment impossible de retrouver un travail dans l’industrie sur place.
Cette tragédie intervient quelques jours après la liquidation de Seafrance, une filiale maritime de la SNCF. Malgré toutes les déclarations du gouvernement, les travailleurs sont aujourd’hui au chômage et sans aucune perspective de reprise d’activité dans leur secteur.
Ces faits rappellent une incapacité de l’UMP, celle de sauver des emplois.
L’UMP est pourtant un parti qui soutient d’abord les intérêts du patronat. Certains ont donc pu se laisser tenter par le choix de l’UMP, en pensant qu’un gouvernement UMP aurait l’oreille des patrons et que ces derniers cesseraient de délocaliser l’industrie en supprimant des emplois. L’expérience montre toute l’inutilité de ce gouvernement face à cette crise, jamais la France ne s’est autant désindustrialisée.
À La Réunion, certains ont cru qu’en choisissant de voter pour un président UMP, l’économie allait s’améliorer. Didier Robert était en effet le candidat officiel d’un gouvernement soutenu par le grand patronat en France. C’est bien le contraire qui se passe, avec la démolition de tous les projets et une crise économique jamais vue. Aussi en France qu’à La Réunion, l’UMP montre toute son inefficacité.


Kanalreunion.com