Actualités

L’UMP rabaisse un événement au plus bas niveau politicien

Visite de la ministre de l’Outre-mer et du Premier ministre de l’Ile Maurice

LB / 24 janvier 2011

L’Alliance dénonce une visite éclair d’une représentante du gouvernement français, qui n’apporte aucune explication ni solution sur les nombreux et graves problèmes d’aujourd’hui ni sur ceux à venir. Paul Vergès et ses ami(e)s dénoncent également l’instrumentalisation lamentable de la visite d’un représentant de notre frère le peuple mauricien par le nouveau président de la Région, qui divise les Réunionnais et interdit de parole la majorité d’entre eux.

Hier après-midi, au siège de l’Alliance à Saint-Denis, Paul Vergès, entouré d’Aline Murin-Hoarau et de Béatrice Leperlier, a tenu une conférence de presse pour exprimer l’indignation de ce mouvement politique réunionnais devant le contenu politicien d’une bassesse extrême donné par le pouvoir parisien et ses soutiens "péi" à la visite de deux jours du Premier ministre de la République de l’Ile Maurice à La Réunion, aujourd’hui et demain.
Première remarque : à cette occasion, la représentante de la République française, elle, par ailleurs ministre de l’Outre-mer, se contente d’une visite éclair dans l’île. Elle arrive ce matin et repart ce soir. Le représentant du peuple mauricien ne mérite pas plus de considération selon elle…

Une visite « surréaliste »

Et que vient faire Mme Penchard ? À aucun moment de sa brève escapade à La Réunion, il n’est prévu dans son programme qu’elle évoque les graves problèmes économiques, sociaux et environnementaux dont souffre le peuple réunionnais — surtout la majorité de cette population en difficultés — ni ceux dont il va souffrir demain si l’on ne change pas radicalement de politique. (voir encadré)
De même, dans le programme ministériel, rien n’est prévu en termes de solutions à tous ces problèmes, dont le gouvernement est pourtant le premier responsable.
Cela donne une visite que Paul Vergès qualifie de « surréaliste » car totalement coupée de la réalité et ne prenant pas en compte les préoccupations des Réunionnais.

Pourquoi un tel sectarisme ?

Autre remarque de l’Alliance : elle concerne la façon dont est traité le séjour du dirigeant mauricien par le représentant du pouvoir UMP dans notre île, à savoir le nouveau président de la Région. Alors que Paul Vergès salue cette visite (voir encadré) , qui aurait pu être une occasion de renforcer l’union de nos deux peuples dans le cadre d’un co-développement régional solidaire, Didier Robert en fait une manœuvre politicienne minable pour diviser les Réunionnais.
En effet, pour commencer, il organise cette visite sans concertation avec l’opposition ni les autres collectivités, qui ont l’une et les autres travaillé depuis de nombreuses années à renforcer les liens d’amitié et de coopération solidaire avec nos sœurs et frères mauriciens. Ensuite, il programme des visites du Premier ministre mauricien pour lui montrer plusieurs réalisations de l’ancienne direction régionale, que lui-même a toujours combattues, et sans y associer les réalisateurs de ces projets exemplaires, comme le cyclotron, la technopole, l’IUT de Saint-Pierre et son antenne satellitaire, etc. Pourquoi un tel sectarisme ?

Relever le niveau de la politique

Enfin, le "ti faraon péi" se permet d’interdire le représentant du Conseil général — soit le 1er vice-président Roland Robert — de prendre la parole lors de la signature d’un document sur les énergies renouvelables, sous prétexte que la présidente du Département est absente de La Réunion. À 8 semaines des prochaines élections cantonales, Didier Robert fera payer cher à l’UMP ce non-respect de la majorité des Réunionnais et cette image négative qu’il donne d’une partie de la classe politique.
Défenseurs de l’union des Réunionnais comme des droits et de la dignité de notre peuple, les élus de l’Alliance ont donc décidé logiquement de boycotter cette manœuvre politicienne. C’est une façon honorable de relever le niveau de la vie politique dans notre île, en ayant un comportement plus responsable.

L. B.


Kanalreunion.com