Actualités

L’Union des Réunionnais sur l’essentiel fonctionne

Élections Départementales 2015 - Canton 1 de Saint-Paul

Témoignages.re / 27 décembre 2014

Ce vendredi 26 décembre 2014 les candidats déclarés du nouveau 1er canton de Saint-Paul, Iréné Ajaguin et Céline Charolais-Hoarau, ont présenté leurs suppléants : deux membres de la section communiste de Saint-Paul.

JPEG - 52 ko
Claudia Laup (suppléante), Iréné Ajaguin (titulaire), Céline Charolais-Hoarau (titulaire) et Philippe Yée-Chong-Tchi-Kan (suppléant) : l’union des Réunionnais en marche dans le 1er canton de Saint-Paul.

Iréné Ajaguin, chef d’entreprise d’auto-école, et Céline Charolais-Hoarau, responsable d’ordonnancement dans une clinique privée, étaient déjà les premiers à annoncer leur candidature sur le nouveau 1er canton de Saint-Paul. Hier, ils ont été encore une fois les premiers à dévoiler une candidature complète des quatre membres (deux titulaires et deux suppléants).

En novembre, Iréné Ajaguin et Céline Charolais-Hoarau avait annoncé la couleur : bien que tous deux sont notoirement engagés politiquement à droite, ils revendiquaient une candidature “sans étiquette” pour rassembler les Saint-Paulois et se renforcer. Cette démarche était l’aboutissement d’une réflexion de deux personnes désabusées par les élus locaux qui ne tiennent pas leurs promesses envers la population, et qui, une fois installés dans un siège politique, oublient “le terrain”.

L’état d’esprit dans laquelle ils ont inscrit leur démarche de candidature “a permis de rencontrer et de discuter avec beaucoup de forces politiques” déclare Iréné Ajaguin. Mais “c’est dans la rencontre avec les dirigeants du PCR à Saint-Paul que sont apparues les idées convergentes”, précise Céline Charolais. Et les candidats d’énumérer : la lutte contre la pauvreté, l’aide social d’urgence, la construction d’une économie résiliente pour la survie des petites entreprises et des commerçants indépendants…

Les dirigeants communistes saint-paulois n’ont pas réclamé de postes titulaires, Iréné Ajaguin et Céline Charolais-Hoarau leur ont proposé les deux suppléances.
Compte tenu que ce canton présente la seule candidature sortante de la municipalité, la section communiste de Saint-Paul a décidé de nommer son secrétaire de section : Philippe Yée-Chong-Tchi-Kan, habitant également de La Baie, en ville. La candidature est complétée par celle de Claudia Laup, mère de famille de 7 enfants, engagée dans son quartier de Sans-souci (association, école, paroisse…). C’est la deuxième fois que la section communiste de Saint-Paul confie à Claudia Laup la charge de la représenter à une élection (la première fois concernait les élections municipales).

A eux quatre, ils font la démonstration que l’union des Réunionnais peut se réaliser sur des idées essentielles. En tout cas suffisamment pour bâtir un programme de candidature et de gestion qui dépasse les seuls clivages partisans.


Kanalreunion.com