Actualités

L’Union européenne à court de trésorerie

Sérieuses menaces sur le programme ERASMUS et inquiétudes pour le Fonds social européen

Témoignages.re / 25 octobre 2012

Cela fait déjà de longs mois que se fait un travail de sensibilisation sur les effets de la crise en Europe. L’objectif est d’aller vers une prise de conscience de cette réalité. Mais force est de constater qu’à La Réunion, certains continuent d’agir comme si de rien n’était. Ils continuent de gaspiller les fonds publics. L’annonce faite hier confirme l’aggravation de la crise. Cette fois, c’est l’Union européenne qui est à court de trésorerie. La situation est tellement grave que la Commission doit rencontrer le Parlement européen pour trouver une solution. Voici un communiqué de l’Union qui en rend compte.

« Le commissaire au budget, Janusz Lewandowski, fera jeudi le point avec le Parlement européen sur les insuffisances de crédits relatives au programme d’échange universitaire Erasmus. Pour remédier à cette situation, la Commission européenne a proposé un budget rectificatif mardi.

Lors du débat de lundi sur le budget 2013, de nombreux députés se sont inquiétés d’une possible répétition, en 2013, d’un manque de financement du programme Erasmus au cas où les États membres s’en tiendraient aux coupes budgétaires proposées dans leur projet de budget 2013, présenté en avril.

En vue d’éviter de futures insuffisances de crédits, les députés ont adopté des amendements afin d’inverser la tendance et de ramener le budget 2013 au niveau proposé par la Commission européenne.

Outre Erasmus, d’autres programmes sont en danger. Le 7è programme cadre pour la recherche et le développement, le Fonds social européen, le programme d’apprentissage tout au long de la vie manquent de financement afin de respecter leurs engagements de 2012. Le budget rectificatif pour 2012 est de 8,9 milliards d’euros.

Pourquoi manque-t-il de l’argent ?

Pour financer l’ensemble de ses programmes cette année, Bruxelles demande 132,7 milliards d’euros. Mais les États sont prêts à lui verser « seulement » 129,1 milliards. Il lui manque donc 3,6 milliards d’euros. Sans compter les 5 milliards qu’elle a dépensés cette année pour régler des factures de 2011, qui n’avaient pu être honorées l’an dernier en raison d’un budget déjà sous-financé.
Ce déficit remet en cause le financement de nombreux programmes, dont celui d’Erasmus. Il manquerait à ce dernier 90 millions d’euros pour boucler l’année. Si les bourses Erasmus seront payées aux étudiants français cette année, des difficultés pourraient survenir dès 2013.
« Les capitales européennes critiquent le budget demandé par la Commission, mais elles continuent néanmoins d’envoyer leurs factures à Bruxelles », a déclaré Janusz Lewandowski, le commissaire européen chargé du budget.


Kanalreunion.com