Actualités

« L’union fait la force »

Roland Robert, maire de La Possession

Témoignages.re / 14 avril 2012

« Camarades, je remercie les trois sections du Port, La Possession et de Saint Paul pour être parvenues à rassembler ce soir, car l’union fait la force. Le rassemblement s’inscrit dans la campagne présidentielle mais lance aussi une campagne pour Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica aux législatives. Notre mobilisation démontre que les sections sont en ordre de bataille, la victoire ne fait aucun doute. L’heure du changement arrive, dès le 22 avril, nous poserons la première pierre de l’édifice, puis en juin avec la victoire de Jean-Yves Langenier à l’Assemblée nationale.
2012 est l’année du changement avec la mise en œuvre des propositions du PCR. En effet, La Réunion est à la croisée des chemins, car aujourd’hui, nous sommes 840.000 habitants et dans vingt ans, nous serons plus d’un million. La situation est grave en France et dans l’Outremer. La politique menée depuis 60 ans par les gouvernements successifs n’a pas réglé les problèmes de La Réunion. Il est donc temps d’opérer un changement sinon nous allons à une impasse. Fidèle à ses principes, le PCR a demandé aux candidats de s’engager sur les propositions présentées, parmi lesquelles le chômage chez les jeunes.
La situation est dramatique et inquiétante, car l’avenir d’un pays dépend de sa jeunesse. Si celle-ci est désœuvrée et désespérée, je crois que s’il n’y a pas de changement profond, les jeunes iront droit dans le mur. Les émeutes que nous avons connues pourraient alors devenir plus importantes. 60% des jeunes sont sans emploi, cette situation intolérable et pire encore, les jeunes sont de plus en plus formés et diplômés. Près de 7.000 jeunes entrent sur le marché du travail chaque année, mais seuls 3.500 postes sont proposés par an.
De plus, dans les secteurs créateurs d’emploi, on fait appel à des ouvriers extérieurs, on expédie les professeurs formés à La Réunion en dehors de leur île. Cette situation est intenable, d’autant plus que dans le secteur privé, le pistonnage sévit avec des offres d’emploi qui ne passent pas par le Pôle Emploi. Ces pratiques doivent cesser, c’est pour cette raison que la puissance publique doit veiller à ce que les postes créés et libérés à La Réunion soient réservés aux Réunionnais.
La priorité à l’embauche des Réunionnais est primordiale. De plus, face à l’étroitesse du marché du travail, la puissance publique doit également accompagner le marché de l’emploi, car il existe des secteurs créateurs d’emploi. Tout d’abord, la protection et la préservation de l’environnement, notre patrimoine devenu patrimoine mondial de l’UNESCO, puis le service à la personne, de la petite enfance à l’accompagnement des personnes âgées et handicapées. Une véritable politique dans ces deux domaines créera des milliers d’emplois. Nous avons reçu un accord écrit de la part de François Hollande. François Hollande est en accord avec les orientations du PCR.
Il n’y a plus de tergiversations à faire, il s’agit pour nous de faire de François Hollande, président de la République, puis de Jean-Yves Langenier, député, pour que nos propositions soient appliquées. Le 22 avril, nous devons voter François Hollande avec un résultat largement en tête dès le 1er tour, pour que le 6 mai, la victoire soit un triomphe. Le 10 juin, ce sera la victoire de Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica, qui doivent également être élu au 1er tour, ce qui garantira la mise en œuvre de notre projet, car « Domin i komans zordi ».


Kanalreunion.com